vendredi, juin 25, 2021

Des manifestants incendient les maisons de trois parlementaires en Irak

Des manifestants irakiens ont incendié, mardi soir, les maisons de trois membres du Parlement irakien dans le district de Shatrah, dans la province de Dhi Qar, dans le sud du pays, a déclaré une source sécuritaire.

La source, un officier avec le grade de lieutenant, qui a requis l’anonymat, a déclaré à l’Agence Anadolu que les manifestants ont incendié les maisons des députés Naji al-Saidi de la coalition « Sa’iroun » soutenue par le dirigeant du courant sadriste, Muqtada al-Sadr, celle de Mona al-Ghurabi de la coalition « Al Fath » dirigée par Hadi al-Amiri et Zainab al-Khazraji de la coalition « État de droit » dirigée par Nouri al-Maliki.

Selon la source, aucune victime n’a été enregistrée, tandis que les équipes de la défense civile tentent toujours d’éteindre les incendies.

Le district de Shatrah a été le théâtre de violences généralisées qui ont été marquées par des manifestations populaires antigouvernementales ces derniers jours.

Trois manifestants ont été tués lundi soir dans le district d’al-Shatrah, dans la province de Dhi Qar (sud), après que les forces de sécurité aient ouvert le feu pour empêcher les manifestants de se rendre chez le secrétaire général du Conseil des ministres, Hamid al-Ghazi.

L’Irak traverse, depuis le 25 octobre, une vague de manifestations antigouvernementales, la deuxième du genre en l’espace de deux semaines.

Les manifestations ont été marquées par une violence généralisée qui a coûté la vie à au moins 275 personnes et fait des milliers de blessés, lors d’affrontements entre manifestants, forces de sécurité et militants appartenant à des factions chiites proches de l’Iran.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos