24.4 C
New York
samedi, juin 22, 2024

Buy now

spot_img

Des sénateurs républicains et démocrates proposent un projet de loi américain pour faire face à l’extension russe en Libye

Courrier arabe

Un projet de loi a été proposé par quatre membres du comité des relations étrangères au Sénat américain, visant à renforcer la politique américaine adoptée en Libye, afin de parvenir à résoudre le conflit armé, et mettre une stratégie pour faire face à l’extension russe au pays.

«Renforcer la stabilité en Libye» est un projet de loi proposé par les sénateurs républicains «Lindsey Graham» et «Marco Robeo», et les deux sénateurs démocrates «Chris Conners» et «Chris Murphy», dans le but d’imposer des sanctions aux parties impliquées dans le conflit armé en Libye.

Le projet de loi présente une stratégie pour faire face à l’extension russe en Libye, ciblant précisément le groupe «Wagner», responsable de l’envoi des mercenaires russes, qui combattent aux côtés du général libyen à la retraite «Khalifa Haftar».

Il propose également de mobiliser les ressources américaines et les aides humanitaires, pour assister le peuple libyen et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA).

«Les États-Unis sont appelés à jouer un rôle actif, pour mettre fin à la guerre en Libye, en trouvant une résolution politique adéquate», avait noté le sénateur «Chris Conners», en signalant que le conflit déstabilisait la région entière, et offrait aux groupe extrémistes une opportunité de reconstruction et de croissance.

Les Russes et le soutien de Haftar

Le soutien des Russes accordé au général libyen «Khalifa Haftar» fut spectaculairement dévoilé en 2017, après que le chef de l’État-Major général des forces armées de la Fédération de Russie «Valeri Guerassimov» avait rencontré «Khalifa Haftar» pour discuter la fourniture d’armes russes pour ses milices.

Le 7 avril 2019, la Russie a empêché le Conseil de sécurité des Nations unies de lancer une loi interdisant à Haftar d’avancer vers Tripoli, et demanda au Conseil d’appeler toutes les parties à mettre fin à la guerre.

Une guerre, qui déchire le riche pays pétrolier depuis 2011, animée par des forces étrangères, qui cherchent chacune de son côté à protéger ses intérêts stratégiques et économiques.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici