mardi, mars 2, 2021

Des sources militaires libyennes accusent Abou Dhabi d’avoir bombardé Tripoli avec des drones

Courrier arabe

Selon des sources militaires à Tripoli, les Émirats Arabes Unis sont impliqués dans des attaques avec des drones visant des sites du gouvernement d’union nationale (GNA) à l’aube de ce Dimanche. Cette offensive vient pour appuyer les milices du général à la retraite Khalifa Haftar.

Les sources ont affirmé au journal électronique « Arabi 21 » que des officiers émiratis experts dans l’armée de l’air ont mis en œuvre cette attaque.

Ces drones sont de fabrication chinoise de type  » Wing Loong « , ils peuvent porter entre six et huit missiles offensifs à viseur laser. Les même sources n’ont pas écarté la possibilité de la participation d’officiers égyptiens dans l’attaque étant donné que l’Égypte détient ce type d’avions téléguidés.

En effet, « Arabi 21 » a affirmé que les forces armées égyptiennes ont obtenu dix drones de type  » Wing Loong 1  » après un marché effectué avec une entreprise chinoise entre les années 2017 et 2018. L’Égypte a ensuite renouvelé le contrat l’année passée pour une version développée du même type de drone.

Auparavant, le président du Haut Conseil d’État libyen a assuré que les milices de Haftar ont reçu des armes provenant des Émirats Arabes Unis et de l’Égypte. Il a également accusé le gouvernement d’Abou Dhabi d’œuvrer pour semer la corruption dans les pays arabes empêchant ainsi l’édification de régimes démocratiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos