dimanche, novembre 29, 2020

Détroit d’Ormuz: Trump annonce que les États-Unis ont abattu un drone iranien, l’Iran dément

Courrier Arabe

Les États-Unis ont-ils abattu un drone iranien dans le détroit d’Ormuz ? Le président américain a annoncé jeudi 18 juillet que l’armée américaine avait abattu cet appareil iranien qui s’était approché dangereusement, à quelque 900 mètres, d’un navire amphibie, l’USS Boxer, qui a entrepris « une action défensive ». « Le drone a été détruit immédiatement », a-t-il assuré. Une information démentie formellement par l’Iran, qui affirme que tous ses drones « sont bien rentrés à leur base ».
Un porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, a cependant confirmé l’incident évoqué par M. Trump, précisant qu’il était survenu jeudi à 10 heures, heure locale (7 h 30 à Paris), alors que l’USS Boxer s’apprêtait à passer le détroit d’Ormuz pour entrer dans le golfe Persique.

Selon M. Trump l’appareil a « ignoré plusieurs appels à s’éloigner » et « menaçait la sécurité du navire » :
« C’est la dernière d’une série d’actions hostiles et provocatrices menées par l’Iran contre des navires opérant en eaux internationales. Les Etats-Unis se réservent le droit de défendre leur personnel, leurs installations et leurs intérêts. »
Le président américain a appelé les autres pays à « condamner les tentatives de l’Iran de perturber la liberté de navigation et le commerce mondial » et à protéger leurs propres navires.

« J’ai peur que l’USS Boxer ait abattu un de leurs propres drones »

Interrogé peu après lors de son arrivée au siège des Nations unies (ONU) à New York, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a affirmé n’avoir « aucune information sur la perte d’un drone ».

« J’ai peur que l’USS Boxer ait abattu un de leurs propres [drones] par erreur », a par la suite tweeté le vice-ministre des affaires étrangères iranien, Abbas Araghchi, démentant que la République islamique ait perdu un appareil sans pilote la veille.
« En dépit des allégations délirantes et sans fondement de Trump, tous les drones [envoyés] dans le golfe Persique et le détroit d’Ormuz, y compris celui auquel pense le président américain, sont bien rentrés à leur base », a, pour sa part, déclaré le porte-parole des forces armées Abdolfazl Shékarchi, cité par l’agence Tasnim.

L’Iran avait abattu, le 20 juin, un drone américain qui se trouvait selon Téhéran dans son espace aérien. Donald Trump avait affirmé deux jours plus tard avoir annulé à la dernière minute des frappes contre la République islamique pour éviter un lourd bilan humain, tout en maintenant ses menaces de représailles contre le pays.
La région du Golfe et du détroit d’Ormuz, par où transite le tiers du pétrole acheminé par voie maritime sur la planète, se retrouve au cœur de vives tensions géopolitiques, sur fond de bras de fer entre l’Iran et les Etats-Unis.

Alors que Washington cherche à former une coalition internationale pour escorter les navires de commerce dans le Golfe, le chef du commandement central américain Kenneth McKenzie s’est engagé, jeudi, à agir « énergiquement » pour assurer la sécurité du transport maritime dans la région, lors d’une visite sur une base aérienne en Arabie saoudite, pays rival de l’Iran.

SourceLe Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...