mardi, septembre 28, 2021

Turquie: deux journalistes arrêtés pour «espionnage politique et militaire »

Deux journalistes de médias d’opposition en Turquie ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête pour «espionnage politique et militaire», a rapporté lundi l’agence étatique Anadolu.

Ismail Dukel, représentant de Tele1 TV à Ankara et Muyesser Yildiz, coordinatrice du site d’information en ligne OdaTV dans la capitale turque, sont en cours d’interrogatoire par la police anti-terroriste, selon Anadolu. Le rédacteur en chef de Tele1, Merdan Yanardag, a confirmé ces arrestations sur Twitter, y voyant une tentative des autorités d’«adresser un ultimatum aux médias».

Anadolu n’a pas fourni plus de précision sur les raisons de leur arrestation, mais le journal progouvernemental Sabah a affirmé qu’ils étaient soupçonnés de faire fuiter des informations sur l’implication de la Turquie en Libye et en Syrie «à des fins d’espionnage militaire». Il est reproché à M. Yildiz, d’OdaTV, de s’être entretenu au téléphone avec un membre des forces armées, lui aussi arrêté, au sujet des plans militaires turcs en Libye, où la Turquie soutient les forces du gouvernement de Tripoli reconnu par la communauté internationale.

En mars, deux journalistes d’OdaTV avaient été écroués et risquent jusqu’à neuf ans de prison pour avoir écrit un article sur les funérailles d’un présumé agent des services de renseignement tué en Libye. La Turquie est régulièrement accusée par les ONG de porter atteinte à la liberté de la presse en arrêtant des journalistes et en fermant des médias. Le pays est classé à la 157ème position sur 180 à l’index de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos