9.7 C
New York
lundi, avril 22, 2024

Buy now

spot_img

Égypte/Coronavirus: La libération conditionnelle de certains détenus permettrait d’éviter un désastre

Dans un pays comme l’Égypte, où les droits fondamentaux sont souvent bafoués, une crise de santé publique peut avoir de nombreuses répercussions à l’égard des droits humains. L’une des conséquences à caractère d’urgence est l’impact sur les groupes vulnérables, comme les personnes incarcérées dans des prisons densément peuplées.

Les prisons égyptiennes sont tristement connues pour être surpeuplées, sales et insalubres. En novembre dernier, des experts des Nations Unies ont déclaré que les conditions de détention abusives des centres de détention en Égypte mettaient en danger « la santé et la vie de milliers de prisonniers ». Cette déclaration a été faite quelques mois avant l’irruption de l’épidémie de COVID-19, dont l’aspect contagieux risque d’avoir des conséquences dévastatrices.

Parmi les mesures urgentes recommandées par Human Rights Watch aux gouvernements des pays touchés par le coronavirus figure la libération conditionnelle de prisonniers injustement détenus. En Égypte, ceci concernerait des milliers de personnes emprisonnées simplement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits.

Le gouvernement du président Abdel Fattah al-Sissi a sévèrement réprimé toute forme de dissidence, arrêtant des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux opposants, écrivains, journalistes, défenseurs des droits humains, blogueurs et manifestants pacifiques. Des milliers de personnes ont été emprisonnées sans même avoir été jugées, ou ont été prises dans les mailles du système égyptien de détention provisoire, souvent marqué par des abus.

L’insuffisance des soins médicaux est la norme, et menace la santé ou la vie des milliers de prisonniers malades. Des précédents rapports de Human Rights Watch sur les abus dans les prisons égyptiennes ont révélé que les autorités pénitentiaires avaient souvent « laissé mourir » les prisonniers, menant à de nombreux décès de détenus ces dernières années.

Le président Sissi devrait immédiatement ordonner la libération des milliers de personnes détenues simplement pour avoir tenté d’exercer pacifiquement leurs droits.

SourceHRW

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici