mardi, décembre 1, 2020

Égypte : de nombreux manifestants arrêtés et Mohammed Ali appelle à des manifestations de masse vendredi prochain

Courrier arabe

Les forces sécuritaires ont mené de vastes campagnes d’arrestations contre les manifestants en Égypte comme l’a indiqué le Haut-Commissariat égyptien des droits et libertés qui a recensé 8 cas d’arrestations à Al-Mansourah, 20 cas à al-Mahallah et 16 autres dans la capitale le Caire et en Alexandrie.

Mohamed al-Baqer, un militant égyptien des droits de l’homme, a déclaré samedi dans un post sur Facebook qu’un très grand nombre de manifestants étaient détenus dans les deux camps « Essalam » et « al-Jabal al-Ahmar ». Une partie d’entre eux a été libérée ce matin tandis que les autres sont toujours en détention.

De son côté, la Coordination égyptienne pour les droits et libertés a indiqué sur sa page Facebook que les forces de sécurité ont arrêté des dizaines d’Égyptiens aux alentours de la place Tahrir, à Damanhour, à Domiat, à Shubra al-Khaimah, en Alexandrie et à Gharbeyah. Les manifestants pacifiques ont également subi des coups et des insultes.

Selon la même organisation, le nombre des détenus dans le poste de police d’Azbakia a atteint 102 citoyens. En Alexandrie, 151 personnes ont été arrêtées entre hommes et femmes à la Direction de la sécurité. Des sources sécuritaires ont également déclaré à l’Agence France Presse qu’au moins 74 personnes ont été arrêtées vendredi soir dans la capitale.

Rappelons que des manifestations ont eu lieu vendredi dans de nombreux gouvernorats en Égypte tels que Alexandrie, Suez, Gharbeyah, Al-Chariqah, Domyat, Beni Souif sans oublier la place Tahrir au Caire, réclamant le départ d’al-Sissi et le renversement du régime. En outre, la communauté égyptienne en Australie, en Allemagne, en Hollande et en Grande-Bretagne a organisé à son tour des rassemblements pour soutenir les protestations de vendredi dernier.

Ces manifestations ont eu lieu à la suite de l’appel lancé par l’entrepreneur et acteur égyptien Mohammed Ali qui a travaillé avec l’armée pendant quinze ans, avant de commencer récemment à publier des vidéos dans lesquelles il a levé le voile sur la corruption au sein de l’institution militaire.

Mohammed Ali appelle à des manifestations de masse vendredi prochain

Dans une nouvelle vidéo publiée ce samedi, Mohammed Ali a invité les Égyptiens à organiser des manifestations de masse vendredi prochain dans les grandes places pour réclamer le départ d’al-Sissi.

En outre, il a appelé à changer le système politique en Égypte en réduisant les pouvoirs du président de la République, et en élisant de chaque gouvernorat 50 personnes spécialisées dans l’économie. Elles se réuniront au Parlement pour définir une nouvelle structure de l’État avec des débats publics. Il a également souligné la nécessité de définir les fonctions de l’armée et de la police et de libérer complètement les médias du contrôle de l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Pompeo au Sultanat d’Oman pour discuter des derniers développements régionaux

Le sultan d'Oman, Haïtham ben Tarik, a discuté avec le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo des derniers développements dans la région, rapporte l'agence de presse omanaise...

Libye : Invalides des milices de Haftar protestent contre la négligence des autorités

En Libye, un groupe d’invalides, des anciens combattants des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, a protesté, dimanche, contre la dégradation de...

Émirats arabes unis : La plus grande entreprise de bâtiment se déclare officiellement en...

La société de construction qui a contribué à la construction du plus haut bâtiment du monde aux Émirats arabes unis, Arabtec Holding, a officiellement annoncé...

L’armée Azerbaïdjanaise entre à Lachin conformément à l’accord avec l’Arménie

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé, lundi, l’entrée des forces armées azerbaïdjanaises dans la province de Lachin, après 28 ans d’occupation arménienne, suite à...

L’arme utilisée pour tuer le scientifique iranien a été fabriquée en Israël, selon Press...

L’arme ayant servi à tuer le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh près de Téhéran a été fabriquée en Israël, a rapporté lundi la chaîne de télévision...