mardi, décembre 1, 2020

Égypte : de vastes campagnes d’arrestations dans le village natal de Morsi

Courrier arabe

Pour le cinquième jour consécutif, les forces sécuritaires égyptiennes mènent de vastes campagnes d’arrestations à Adoua, village natal du président défunt Mohammed Morsi, situé dans le gouvernorat d’al-Charqiya.

Ces forces ont fait irruption dans des dizaines de maisons à Adoua ainsi que d’autres villages voisins et en ont saccagé le contenu. Elles ont arrêté des dizaines de personnes dont deux femmes membres de la famille de Morsi et les ont conduites vers une destination inconnue.

La télévision égyptienne officielle avait annoncé le 17 juin passé le décès de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi lors d’une audition au tribunal. Elle a indiqué que Morsi a pris la parole avant de s’effondrer et d’être emmené en urgence à l’hôpital où il a rendu son dernier souffle.

Les autorités ont interdit à la famille du défunt de recevoir les condoléances dans sa maison située à la cinquième colonie au sud du Caire. Ils ont également interdit l’établissement de pavillons de condoléances dans la ville natale de Morsi.

Malgré les mesures de sécurité resserrées, des milliers d’habitants de Adoua ont participé mardi passé à une prière funéraire à la mémoire du président défunt à la mosquée de Mekkaoui. Une fois la prière terminée, la population locale a organisé une manifestation dans les rues du village en portant la photo de l’ex-président et en scandant des slogans tels que: « Morsi martyr, à bas le régime militaire, al-Sissi a tué Morsi ».

Un blocus sécuritaire

Selon des témoignages rapportés par Al-Jazeera.net, les autorités ont installé des policiers sur les terrasses de plusieurs maisons à Adoua avant d’envoyer des renforts sécuritaires intensifs pour mieux contrôler le village assiégé depuis le décès de Morsi.

Les forces de sécurité ont également obtenu tous les disques durs des caméras de surveillance des locaux commerciaux du village et ce dans le but d’identifier et d’arrêter les personnes ayant participé à la marche qui a suivi la prière funéraire organisée à la mémoire du président défunt Morsi.

Les mêmes témoins ont assuré que les forces sécuritaires égyptiennes ont tenté d’interdire la prière du vendredi dans les 13 mosquées du village. Toutefois, elles sont revenues sur cette décision à la dernière minute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Pompeo au Sultanat d’Oman pour discuter des derniers développements régionaux

Le sultan d'Oman, Haïtham ben Tarik, a discuté avec le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo des derniers développements dans la région, rapporte l'agence de presse omanaise...

Libye : Invalides des milices de Haftar protestent contre la négligence des autorités

En Libye, un groupe d’invalides, des anciens combattants des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, a protesté, dimanche, contre la dégradation de...

Émirats arabes unis : La plus grande entreprise de bâtiment se déclare officiellement en...

La société de construction qui a contribué à la construction du plus haut bâtiment du monde aux Émirats arabes unis, Arabtec Holding, a officiellement annoncé...

L’armée Azerbaïdjanaise entre à Lachin conformément à l’accord avec l’Arménie

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé, lundi, l’entrée des forces armées azerbaïdjanaises dans la province de Lachin, après 28 ans d’occupation arménienne, suite à...

L’arme utilisée pour tuer le scientifique iranien a été fabriquée en Israël, selon Press...

L’arme ayant servi à tuer le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh près de Téhéran a été fabriquée en Israël, a rapporté lundi la chaîne de télévision...