jeudi, avril 15, 2021

Égypte: l’armée tue sept jihadistes présumés dans le Sinaï

L’armée égyptienne a annoncé vendredi avoir tué sept jihadistes présumés au cours d’un raid dans le Sinaï, péninsule de l’est de l’Egypte en proie à une insurrection.

« Les forces armées ont mené une opération ciblée qui a provoqué la mort de sept takfiris », a indiqué l’armée dans un communiqué, employant un terme utilisé par les autorités égyptiennes pour désigner les jihadistes. Des engins explosifs, des armes, des munitions et des talkies-walkies ont été retrouvés sur place, selon le communiqué.

Les forces de sécurité égyptiennes s’efforcent depuis des années de contenir l’insurrection dans le nord du Sinaï, à laquelle prend part un groupe local affilié à l’organisation Etat islamique (EI). L’insurrection s’est intensifiée après l’éviction par l’armée, en 2013, du président islamiste Mohamed Morsi à la suite d’importantes manifestations. L’armée a lancé en février 2018 une vaste opération « antiterroriste » dans la région mais aussi dans certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye. Depuis son lancement, plus de 930 jihadistes présumés et des dizaines de militaires ont été tués, selon les chiffres officiels. Aucun bilan vérifié de source indépendante n’est cependant disponible et la région est largement interdite aux journalistes.

L’armée égyptienne a annoncé vendredi avoir tué sept jihadistes présumés au cours d’un raid dans le Sinaï, péninsule de l’est de l’Egypte en proie à une insurrection.
« Les forces armées ont mené une opération ciblée qui a provoqué la mort de sept takfiris », a indiqué l’armée dans un communiqué, employant un terme utilisé par les autorités égyptiennes pour désigner

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos