mercredi, mai 25, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Egypte: une nouvelle loi pour protéger certains hauts gradés de l’armée

Le Parlement égyptien vient d’adopter une loi qui accorde l’immunité judiciaire à certains officiers supérieurs pour des faits ayant eu lieu entre 2013 et 2014. Une période durant laquelle l’armée a chassé du pouvoir les Frères musulmans avec à leur tête l’ancien président Mohamed Morsi. Une période également marquée par de sanglantes répressions.

L’armée décide de les en déloger par la force. Des exactions sont commises. Des centaines de personnes sont tuées ce jour-là et durant les semaines suivantes.

Mais désormais les responsables de l’armée n’ont plus d’inquiétude à se faire. Cette loi adoptée par le Parlement égyptien les met à l’abri. Une immunité totale. Plus aucune démarche judiciaire ne peut être engagée contre certains des officiers supérieurs de l’armée pour des faits ayant eu lieu entre juillet 2013 et juin 2014.

Cette loi, adoptée par tous les députés présents sauf 8 membres de l’opposition, donne également au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi le droit de rappeler d’anciens officiers supérieurs pour un service à vie au sein des forces armées, une mesure pouvant ainsi les empêcher d’exercer un rôle politique.

Le député Haïtham al-Hariri fait partie de ceux qui s’opposent à cette loi. Il est estime qu’il «n’est pas logique qu’une seule personne [le président] contrôle tout».

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos