19.4 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

Égypte : Une ONG affirme la mort d’un détenu sous la torture de la police au milieu de démentis officiels

Courrier arabe

En Égypte, une organisation humanitaire a indiqué «qu’un homme est décédée à l’intérieur d’un centre de police, sous la torture», alors que le ministère de l’Intérieur affirme une mort naturelle.

Selon el-Shehab pour les droits humains (SHR), «le détenu Mohamed Hazim Abou Aouf, originaire d’al-Bassatin (au sud du Caire) est décédé dans un centre de police, quelques jours après son interpellation».

Torturé à mort

SHR a affirmé que «l’homme, ayant été enterré mercredi, est mort sous la torture, au centre de détention d’al-Bassatin, entre les mains de l’assistant du département, l’officier Ahmed Badaoui».

SHR a porté le ministère de l’Intérieur pour responsable du décès du détenu, et lui a demandé d’ouvrir une enquête pour comprendre les coulisses de l’affaire et juger les coupables.

Démenti du ministère  

Pour commenter ces évolutions, le ministère de l’Intérieur égyptien a publié un communiqué, expliquant que «Abou Aouf était décédé à l’intérieur de l’hôpital, où il a été transféré depuis le centre de détention».

Il a précisé : «Il s’agit d’une mort naturelle», notant que «le médecin légiste a affirmé une mort naturelle, et que le cadavre ne porte aucune trace de violence».

Selon lui, «Le surnommé a été placé en détention provisoire, le 23 août 2022, suite à la décision du procureur général, pour une affaire de vol de domicile. Le lendemain, il a été transféré à l’hôpital, après avoir fait un malaise, et il est mort à l’hôpital».

Il souligne que «les détenus, étant en sa compagnie au centre de détention, confirment les déclarations du ministère et nient quelconque version de torture».

Ce n’est pas la première fois

Dans ce contexte, il importe de souligner que ce genre d’incident se fait régulièrement signalé par les militants humanitaires, qui dénoncent constamment la violence des autorités égyptiennes, à l’encontre des détenus.

Le centre Enadim (pour le suivi des victimes de violence et de torture) a signalé, durant les six premiers mois de 2022 «près de 21 décès, majoritairement des personnes ayant été privées de soins, et 43 cas de meurtre extrajudiciaire».

En 2021, l’organisation We Record a signalé que «60 détenus sont morts à l’intérieur des prisons égyptiennes», précisant que «52 d’entre eux étaient des prisonniers politiques, alors que 8 (dont 6 enfants) étaient impliqués dans des affaires criminelles».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici