8.7 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Egypte :Reporters sans frontières « débloque » son site internet

L’organisation de défense de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF), a annoncé vendredi avoir décidé de « contourner la censure » et débloqué son site internet en Egypte où il avait été rendu inaccessible depuis un an.

Plus de 500 sites d’informations ou d’ONG sont actuellement bloqués en Egypte, selon l’Association pour la liberté de pensée et d’expression (AFTE) basée au Caire.

« Pour dénoncer cet emprisonnement virtuel des journalistes, RSF a décidé de contourner cette censure en remettant son site en ligne », a déclaré l’ONG dans un communiqué.

Parmi les sites bloqués en Egypte, figurent des sites nationaux ou internationaux d’information indépendants, proches de l’opposition ou modérément critiques.

Les organisations de défense des droits de l’Homme dénoncent régulièrement la violation de la liberté d’expression sous le régime du président Abdel Fattah al-Sissi.

« Cette censure en ligne constitue le côté pile du modèle répressif que veut généraliser le régime égyptien. Il s’agit de mettre les journalistes +en mode silencieux+ pour mieux diffuser le contenu prorégime », a déclaré Elodie Vialle, responsable du Bureau Journalisme et Technologie à RSF.

« Le côté face, ce sont les technologies qui servent à les traquer, et qui pour certaines sont vendues par des entreprises européennes », a ajouté Mme Vialle.

RSF appelle les « démocraties (à) condamner le modèle d’un Internet fermé, censuré, surveillé du régime égyptien », a-t-elle poursuivi.

L’initiative de RSF s’inscrit dans le cadre de son opération « Collateral Freedom » (liberté collatérale) qui permet de contourner la censure via la technique du « mirroring » (ou du « miroir »).

Cette dernière consiste à « dupliquer les sites censurés et à en héberger des copies sur des serveurs de +géants+ du web », selon l’organisation.

Plusieurs sites égyptiens recourent eux aussi à divers moyens techniques pour contourner le blocage.

Les autorités n’ont pas reconnu ou démenti leur responsabilité dans ce blocage.

En juillet, le Parlement a voté une loi renforçant le contrôle de l’Etat sur les sites internet mais également sur les comptes personnels sur les réseaux sociaux comptant 5.000 abonnés ou plus.

Les autorités égyptiennes disent vouloir lutter contre les « fausses informations » qui nuisent, selon elles, aux intérêts nationaux.

L’Egypte figure à la 161e place (sur 180 pays) du classement 2018 de RSF sur la liberté de la presse.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici