samedi, novembre 28, 2020

Erdogan: Nous n’avons pas fourni toutes les preuves concernant l’assassinat de Khashoggi

Courrier arabe

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que son pays n’avait pas fourni toutes les preuves et tous les documents relatifs à l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Dans une interview accordée à deux chaînes turques, il a déclaré que la CIA n’exerçait pas une pression suffisante sur ce crime en raison de ses relations bilatérales avec l’Arabie saoudite.

Erdogan a souligné qu’Ankara est déterminée à renvoyer l’affaire devant les tribunaux internationaux et qu’elle est prête à remettre les enregistrements sonores de cette cour.

Ankara est déterminée à renvoyer l’affaire devant les tribunaux internationaux

Le président turc a expliqué que les agences turques, y compris les ministères des Affaires étrangères, de la Justice et du Renseignement, faisaient le nécessaire dans cette affaire, et a déclaré que l’Arabie saoudite tergiversait dans le procès des assassins du journaliste saoudien.

Il a souligné qu’un membre de l’escadron de la mort avait déclaré dans l’enregistrement audio qu’il était un expert en coupures des corps humains, indiquant qu’il était un médecin légiste, comme il l’a dit.

Erdogan a déclaré que le responsable des services de renseignements saoudiens était surpris d’entendre les enregistrements sonores de la mort de Khashoggi

Le correspondant d’Al-Jazeera à Istanbul, Amer Lafi, a déclaré que le discours d’Erdogan portait plusieurs messages, notamment que la Turquie voulait dire à l’Arabie saoudite et au monde entier qu’elle ne permettrait pas que la question de Khashoggi soit oubliée, ajoutant qu’Erdogan s’était concentré particulièrement sur les États-Unis pour son rôle important dans cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...