24.4 C
New York
samedi, juillet 13, 2024

Buy now

spot_img

Fin de la Conférence de Berlin sur la Libye par un appel au respect de l’embargo sur les armes

Les participants à la conférence de Berlin ont convenu, dimanche, de respecter la résolution de l’ONU interdisant le transfert d’armes vers la Libye.

C’est ce qui ressort du discours de la chancelière allemande, Angela Merkel, lors d’une conférence de presse tenue au terme de la Conférence de Berlin sur la Libye, à laquelle ont participé 12 pays et un certain nombre d’organisations internationales et régionales, et qui a duré environ 4 heures.

« Nous sommes tous tombés d’accord sur la nécessité de respecter l’embargo sur les armes à destination de la Libye et de veiller à ce que cette interdiction soit surveillée de manière plus ferme par rapport au passé », a déclaré Merkel.

Et d’ajouter : « Nous avons convenu d’un mécanisme qui oblige toutes les parties à se conformer à la résolution des Nations Unies interdisant les armes à destination de la Libye ».

Merkel a indiqué que les participants à la conférence ont convenus de ne fournir aucun soutien militaire aux parties en conflit en Libye, tant que le cessez-le-feu se poursuivait.

Et de poursuivre: « Les participants à la conférence ont convenu de ne pas s’immiscer dans le conflit libyen, tant que le cessez-le-feu est respecté « .

Dans ce contexte, Merkel a souligné que la Turquie, la Russie, l’Égypte et les Émirats arabes unis ont mis l’accent sur l’importance du cessez-le-feu et de la trêve, notant que cette position « a facilité la position des Européens allant dans le même sens ».

« Les participants continueront de tenir d’autres réunions régulières pour assurer la poursuite du processus (politique) jusqu’à ce que les Libyens obtiennent leur droit à la paix », a-t-elle ajouté

Et d’expliquer : « Des noms ont été proposés pour former le Comité militaire (5 + 5) pour discuter du cessez-le-feu en Libye, qui se réunira la semaine prochaine. »

La chancelière allemande a noté que « Al-Sarraj (chef du gouvernement libyen d’entente, internationalement reconnu) et le général à la retraite Khalifa Haftar sont ici à Berlin, mais ils n’ont pas pris part à la conférence et nous nous attendons à ce qu’ils adhèrent à ce qui a été convenu ».

De son côté, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a souligné que les signatures recueillies aujourd’hui sur l’accord relatif à la Libye « ne sont pas suffisantes ».

« Les pays qui n’ont pas été invités aujourd’hui auront l’occasion de participer aux prochaines réunions des quatre comités qui discuteront des aspects de la crise, notamment les questions d’ordre militaire et économique », a-t-il déclaré

Et d’ajouter: « Nous savons que le travail vient de commencer ». Haas a également salué « l’esprit de coopération » qui a été observé parmi les participants à la conférence.

Le ministre allemand des Affaires étrangères a noté que les participants « ont convenu de créer un comité de suivi pour assurer la mise en œuvre des décisions prises lors de la conférence ».

La conférence de Berlin sur la Libye s’est tenue dimanche, avec la participation de 12 pays: les États-Unis, la Russie, la France, le Royaume Uni, la Chine, l’Allemagne, la Turquie, l’Italie, l’Égypte, les Émirats, l’Algérie et le Congo, ainsi que 4 organisations internationales et régionales: les Nations Unies, l’Union européenne, l’Union africaine et la Ligue arabe.

Les forces de Haftar ont lancé, depuis le 4 avril, une offensive pour contrôler la capitale, Tripoli, siège du gouvernement d’entente nationale internationalement reconnu, ce qui a fait échouer les efforts des Nations Unies pour organiser une conférence de dialogue entre les Libyens.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici