mercredi, novembre 25, 2020

France: la tête de liste du LREM doute des résultats du nouveau référendum

Paris – Nathalie Loiseau, tête de liste LREM pour les élections européennes, a douté mercredi qu’un nouveau référendum sur le Brexit, possibilité proposée par Theresa May la veille, aurait « un résultat forcément très différent » de celui de 2016.

Pour tenter de rallier à son plan de Brexit la majorité des députés britanniques, la Première ministre a annoncé mardi une série de compromis, dont la possibilité de voter sur un second référendum et le maintien dans une union douanière temporaire avec l’Union européenne.

« Je ne suis pas sûre qu’un nouveau référendum aurait un résultat forcément très différent (du premier, NDLR). Je crains que le résultat serait à nouveau une Angleterre très divisée« , a réagi Mme Loiseau sur RTL.

Estimant que le Brexit et la situation de blocage actuelle, « c’est la faillite des populistes et des formules à l’emporte-pièce« , elle a souhaité « qu’ils n’exportent pas leur crise dans l’Union européenne« .

Désormais « il faut que l’Angleterre aille de l’avant, que le Brexit ait lieu, que le cas échéant dans l’avenir, plus tard, on en reparle, mais surtout qu’on ait une relation étroite avec le Royaume-Uni. Mais on ne peut pas être un pied dans la porte, dire je veux rester mais sortir, les deux en même temps, et surtout je bloque tout dans l’Union européenne« .

Interrogée par ailleurs sur la position de sa liste sur un éventuel élargissement de l’UE à l’Albanie, alors que la tête de liste Les Républicains François-Xavier Bellamy l’accuse de soutenir un tel processus, elle a assuré que « l’élargissement, c’est non« .

« Il n’y aura pas de négociation en juin » en ce sens, et « nous continuerons à être contre« , a-t-elle promis, plaidant à la place pour « un partenariat étroit (avec l’Albanie) sinon les démons de la guerre des Balkans réapparaîtront« .

Quant à voir la Roumanie intégrer un jour l’espace Schengen, elle a estimé que Bucarest, qui « le demande, n’a donné aucun signal qui lui permettrait d’y entrer« : en matière de lutte contre la corruption et la criminalité, la Roumanie « recule« , a-t-elle dit

SourceL'Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netanyahu visite les Emirats arabes unis et le Bahreïn en début de semaine prochaine

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu effectuera la semaine prochaine une « visite historique » aux Émirats arabes unis et au Bahreïn, a rapporté...

Un reportage d’al-Jazeera pousse la justice française à intervenir sur des pratiques racistes de...

L’investigation Hate Generation (génération de la haine), diffusée par la chaîne informationnelle al-Jazeera, qui avait levé le voile sur les activités racistes de l’extrême...

Égypte : Des activistes interpellés pour avoir reçu des diplomates occidentaux

Des appels internationaux ont dénoncé «la campagne féroce d’interpellations» menée en Égypte, après que l’Organisation de l’initiative égyptienne pour les droits personnels ait annoncé...

Arabie saoudite: Les Palestiniens regrettent et demandent des explications sur la visite de Netanyahou

Le Premier ministre palestinien Mohamed Ishtiyah a exprimé son regret, suite aux informations qui signalèrent qu’un pays arabe menait des négociations pour ouvrir des...

La Coalition arabe annonce « la destruction de 5 mines sous-marines plantées par les Houthis »...

La Coalition arabe a annoncé ce mardi la destruction de 5 mines sous-marines posées par les Houthis au large des côtes du Yémen en mer Rouge. La Coalition a déclaré...