vendredi, novembre 27, 2020

France: Le contre-espionnage français à Marseille a identifié un espion russe

Le consulat général russe à Marseille a qualifié de «salle insinuation» la publication du Monde sur un prétendu «espion» russe qui aurait occupé des postes diplomatiques en France et en Suisse mais aurait ensuite été démasqué par les services de renseignement de ce dernier pays.

Des diplomates russes qui travaillent dans le consulat général russe à Marseille ont réagi à l’article publié par Le Monde ce jeudi où le quotidien qualifie le consulat en question de «nid du GRU en France» et raconte l’opération des renseignements helvétiques et français visant à démasquer le prétendu «espion» russe Sergueï Jeltikov.

Selon Le Monde qui se réfère au Service de renseignement de la Confédération suisse (SRC), M.Jeltikov «aurait servi de relais logistique et aurait veillé à la sécurité» des agents du GRU Evgueni Serebriakov et Alexeï Morenets, en mars 2017, à Lausanne, lors d’une opération de piratage informatique visant l’Agence mondiale antidopage (AMA). Le Monde prétend qu’il aurait également organisé la venue des personnes en question pour une autre opération contre le laboratoire fédéral atomique, biologique et chimique de Spiez, au sud de Berne, habilité notamment par l’OIAC et l’AMA.

M.Jeltikov, poursuit le quotidien, a été dénoncé comme espion par la Suisse en 2018. Toutefois, le renseignement helvétique était déjà au courant de ses activités depuis la fin 2016 grâce au contre-espionnage français qui l’avait suivi alors qu’il occupait les fonctions de vice-consul au consulat de Marseille.

Le Monde affirme que M.Jeltikov «faisait profil bas» et que, malgré son poste, personne au sein de la communauté russe à Marseille n’a de souvenir de lui. Le ministère français des Affaires étrangères ne connaissait pas non plus son existence, précise le quotidien. Quoi qu’il en soit, les autorités suisses ont levé son immunité diplomatique seulement après que, selon Le Monde, Serebriakov et Morenets ont été arrêtés, en avril 2018, à La Haye, avec «deux autres agents russes, près d’une voiture pleine de matériel d’interception électronique garée au pied de l’OIAC».

SourceSPUTNIK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

France : 340 décès à l’hôpital et 13563 contaminations à la Covid-19, en 24...

Les indicateurs de la crise sanitaire en France continuent de permettre de croire au déconfinement, ce jeudi. Selon Santé Publique France, 192 nouveaux malades ont...

L’Emir du Qatar en Turquie pour participer à la réunion du comité stratégique conjoint

L'Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, est arrivé, jeudi à midi, dans la capitale turque, Ankara, pour participer à la réunion de...

Le Bahreïn demande le report de la visite de Netanyahu ( journal israélien )

La visite du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, au Bahreïn, prévue la semaine prochaine, a été reportée sur demande de Manama, rapporte, mercredi, un journal israélien. Le...

Israël : Netanyahou accueille le premier avion-cargo émirati

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a accueilli, jeudi, le premier vol cargo de la compagnie aérienne "Fly Dubaï", qui a atterrit à l’aéroport...

Le Soudan proclame 3 jours de deuil national suite au décès d’al-Mahdi

Le Conseil des ministres soudanais a déclaré le deuil national pour une durée 3 jours, suite au décès de Sadeq al-Mahdi, âgé de 85 ans. Le chef...