dimanche, juin 13, 2021

Gaza: 35 véhicules égyptiens arrivent jeudi pour déblayer les décombres des bâtiments détruits

Le ministère des Travaux publics et du Logement de la Bande de Gaza a annoncé mercredi que des dizaines de véhicules égyptiens arriveront dans la Bande, ce jeudi, pour aider à démolir les bâtiments dangereux qui risquent de s’effondrer, en raison des récents bombardements israéliens.

L’agence de presse Al-Rai (affiliée au gouvernement de Gaza) a cité le porte-parole du ministère, Mohamed Al-Askari, qui a fait savoir que 35 véhicules arriveront à Gaza, ce jeudi, dont « des camions, des bulldozers, des camions citernes et des excavateurs ».

Al-Askari a expliqué que les véhicules (dont l’arrivée est attendue) travailleront avec les équipes de son ministère pour démolir les maisons dangereuses et délabrées et déblayer les bâtiments détruits par les bombardements israéliens.

Al-Askari a estimé que le volume des décombres est de 200 000 à 300 000 tonnes.

Il a révélé qu’une équipe d’ingénieurs égyptiens sera constamment présente pour assurer le suivi du déblayage des décombres, en vue de la reconstruction.

Une source palestinienne révélé mercredi à l’Agence Anadolu, qu' »une équipe égyptienne, composée d’ingénieurs et de techniciens, est arrivée à Gaza par le point de passage de Rafah (sud), pour inspecter et évaluer les bâtiments détruits et délabrés et participer aux travaux de déblayage les décombres ».

Al-Askari a expliqué que l’équipe d’ingénierie égyptienne a effectué une visite technique pour définir la nature des travaux requis et urgents, qui nécessitent des mécanismes et des équipements non disponibles dans le secteur, et qui seront fournis à partir de ce jeudi.

Le 13 avril, la situation en Palestine a éclaté à la suite d’attaques « brutales » israéliennes dans la ville occupée de Jérusalem, et l’escalade s’est étendue à la Cisjordanie et s’est transformée en une confrontation militaire dans la bande de Gaza, qui s’est terminée après 11 jours avec un cessez-le-feu à l’aube du 21 mai dernier.

L’agression israélienne sur les territoires palestiniens a fait 290 morts, dont 69 enfants, 40 femmes et 17 personnes âgées, et plus de 8 900 blessés, contre 13 morts israéliens et des centaines de blessés lors de la riposte des factions à Gaza. en tirant des roquettes contre Israël.

L’Égypte dirige un mouvement visant à faciliter l’entrée de l’aide humanitaire, pour ouvrir le poste frontière de Rafah avec Gaza, elle a aussi contribuer à la consolidation de l’accalmie en chargeant le chef du renseignement Abbas Kamel d’une tournée à Ramallah, Gaza et Tel Aviv à cet sujet.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos