16.1 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

Guerre Commerciale : Pékin reconnaît être affectée par le conflit douanier

Et de treize ! Les négociateurs américains et chinois devraient se retrouver, jeudi 11 octobre, à Washington pour leur treizième round de négociations depuis le déclenchement de la guerre commerciale par le président des Etats-Unis, Donald Trump, au printemps 2018. On saura très vite si ces pourparlers prévus pour durer deux jours marquent une avancée ou non, puisque c’est le 15 octobre que doit entrer en vigueur la prochaine augmentation de droits de douane américains.

Mi-septembre, Donald Trump avait, en effet, accepté de reporter du 1er au 15 octobre une hausse de cinq points (de 25 % à 30 %) sur des biens chinois d’une valeur de 250 milliards de dollars (228 milliards d’euros). « A la demande du vice-premier ministre chinois Liu He et parce que la République populaire de Chine célèbre son 70anniversaire » le 1er octobre, avait précisé, grand seigneur, le président américain.

A Pékin, le ton a changé. Durant la première année, la guerre commerciale était supposée ne pas avoir d’effet sur l’économie chinoise. La propagande martelait que les principales victimes étaient les entreprises américaines. Puis, à mesure que le ralentissement économique se confirmait en Chine, la donne s’est modifiée. Désormais, le mot d’ordre est que personne ne sort gagnant d’une guerre commerciale ou technologique.

« Les droits de douane et les différends commerciaux, qui bouleversent les circuits industriels et d’approvisionnement mondiaux, sapent le multilatéralisme ainsi que l’ordre économique et commercial mondial. Ils pourraient même plonger le monde dans la récession », a déclaré Wang Yi, le ministre chinois des affaires étrangères, fin septembre, à la tribune de l’ONU.

Les indicateurs économiques sont mauvais

La guerre technologique inquiète vraisemblablement encore davantage la Chine que l’augmentation des droits de douane. « Etant donné la taille de nos économies et le niveau d’interdépendance, le soi-disant découplage […], c’est comme tenter de construire des châteaux dans les airs. Ce n’est ni souhaitable ni réaliste », a également déclaré le ministre des affaires étrangères.

Signe de la bonne volonté chinoise vis-à-vis de l’industrie financière américaine : la société PayPal, originaire de Californie, a obtenu le 1er octobre une licence l’autorisant à traiter des paiements en ligne en Chine. Une première pour un opérateur étranger.

SourceLe Monde

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici