mardi, novembre 30, 2021

Harvard University coupe ses relations avec une organisation appartenant à Ben Salmane

Courrier arabe

L’université américaine «Harvard» a décidé de couper toute relation avec l’organisation caritative «Misk» appartenant au prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane (MBS), suite aux évolutions annoncées dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Plusieurs sociétés et personnalités occidentales ont choisi de rompre leurs relations avec les autorités, les sociétés et les hautes personnalités saoudiennes, après les accusations lancées à nombreux magistrats saoudiens au sujet de l’assassinat de Khashoggi.

A ce sujet, le porte-parole de l’université «Jonathan Sween» a annoncé que 100 bourses d’études estivales sponsorisées par la fondation caritative saoudienne ont été annulées, notant que la décision est une application à l’ordonnance du Conseil de Cambridge (le parrain de l’université) entreprise après les manifestations de 2018, où les citoyens et les étudiants demandaient que l’université coupe ses relations avec le gouvernement saoudien jugé «assassin et criminel».

De son côté, le site électronique du journal universitaire «The Harvard Crimson» a mentionné l’annulation de la convention prononcée pour 5 ans et diffusée en 2016 dans un communiqué de la société Misk, affirmant que les bourses seraient sponsorisées par un autre organisme qui sera bientôt annoncé.

Il convient de noter que depuis l’assassinat de Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul en octobre 2018, plusieurs universités américaines conventionnaires avec l’Arabie saoudites ont été ciblées par les investigateurs internationaux ce qui a nuit à leur image et menacé leur réputation.

Des angoisses incessantes qui ont poussé la majorité vers une rupture définitive de toute relation avec le royaume saoudien, malgré les grosses pertes encaissées et les privilèges perdus, nombreux sont ceux qui affirment que la tranquillité a son prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos