vendredi, décembre 9, 2022

Hong Kong: la police anti-émeutes réprime une manifestation géante

La police anti-émeute de Hong Kong a tiré du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc sur les participants à une manifestation interdite à Yuen Long, ce samedi 27 juillet.

Ce samedi soir, les manifestants font face aux policiers antiémeutes lourdement équipés sur le métro aérien de l’arrêt Yuen Long, près de la frontière chinoise. Seulement une dizaine de mètres les séparent, mais d’autres face-à-face ont lieu un peu partout dans le quartier, situé au nord de Hong Kong.

Plusieurs milliers de participants portent pour la plupart un casque sur la tête et un masque de protection sur le visage. Ils tentent d’ériger des barrières, à l’aide de grillage, dans des scènes désormais familières pour les protestataires hongkongais.

La situation s’est rapidement tendue puisque le cortège avait défilé dans le calme cet après-midi et aucun incident n’était à répertorier durant le parcours de quelques centaines de mètres.

Gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc

Mais vers 17 heures, les premiers gaz lacrymogènes ont été tirés par la police qui tente de contenir les différents participants, les forçant à rester autour de la station de métro. Ils ont aussi ordonné à plusieurs reprises l’évacuation des lieux.

Les forces de l’ordre craignent que certains s’enfoncent dans les zones plus rurales pour en découdre avec des membres des triades, ceux-là mêmes qui avaient lancé des violentes attaques le week-end dernier.

Quelques débats ont lieu entre les manifestants pour savoir s’il fallait rester sur place ou battre en retraite. Mais pour l’instant, c’est le statu quo qui règne. Chacun reste campé sur ses positions.

Vers 22 heures, la police anti-émeute a tiré de nombreuses salves de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc en direction d’environ 200 manifestants qui se protégeaient avec des parapluies.

« On ne cédera pas à l’intimidation »

Le choix de retourner à Yuen Long malgré les heurts de la semaine dernière est important, explique Brandon Wong, un manifestant. « On veut montrer que nous autres Hongkongais, on ne se laissera pas intimider. On continuera à se battre. Je pense que l’intention des militants n’est pas d’inciter à la violence, de se battre et de se venger contre les triades, mais plutôt de montrer qu’on est là, et de dire aux gens qu’on ne cédera pas à l’intimidation des gangs et des voyous. Ils ne nous empêcheront pas de continuer à soutenir ce mouvement. »

Les protestataires sont particulièrement en colère vis-à-vis des forces de l’ordre. « Nous avons tous été témoins de l’absence de réponse de la police. Les appels passés vers le numéro d’urgence 911, ont soit été ignorés, ou alors la police donnait une réponse très sèche. » Ce qui fait craindre, chez certains Hongkongais, que « les autorités et la police ont accepté de fermer les yeux sur ces violences », voire que, « dans le pire des cas », police et gangs « travaillent ensemble ».

« Après l’attaque de dimanche dernier, on a vu l’émergence de vidéos, de photos, d’enregistrements audios, qui sont des preuves crédibles de ce qui ressemble à une collusion entre la police et d’un côté des politiques pro-Pékin, et de l’autre les membres des gangs qui ont perpétré les attaques, explique Brandon Wong. Et pour nous, c’est très choquant. Je pense que les citoyens de Hong Kong ont le droit d’être en colère. »

SourceRFI

Dernières infos

Un ministre israélien appelle à retirer l’accréditation des journalistes d’Al-Jazeera

Le ministre israélien des finances, Avigdor Lieberman, a appelé,...

Le président des Emirats arrive au Qatar pour une visite officielle

Le président émirati, cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan,...

Le président israélien arrive à Bahreïn pour une visite d’État

Le président israélien Isaac Herzog est arrivé, dimanche, dans...

La France dévoile un nouveau plan de lutte contre les trafics de tabac

Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a dévoilé,...

À ne pas rater

Le président des Emirats arrive au Qatar pour une visite officielle

Le président émirati, cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan,...

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

La France dévoile un nouveau plan de lutte contre les trafics de tabac

Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a dévoilé, dimanche, le contenu du plan du gouvernement sur les trafics de cigarettes, dans une interview...

L’Allemagne appelle à une solution diplomatique en Ukraine

Le Chancelier allemand Olaf Scholz a appelé vendredi à une "solution diplomatique" pour mettre fin à la guerre en Ukraine. C'est ce qu'a affirmé le...

Argentine: manifestations à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

Une manifestation a été organisée, jeudi, à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, dans la capitale argentine, Buenos Aires. Elle...

États-Unis : Biden accueille Macron à la Maison Blanche

Le président des États-Unis, Joe Biden, a accueilli, ce jeudi, son homologue français, Emmanuel Macron, à la Maison Blanche. Au cours d'une cérémonie solennelle qui...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here