samedi, mai 8, 2021

Idleb: 11 civils tués dans des raids aériens du régime et de son allié russe

Des frappes aériennes russes et du régime de Bachar al-Assad sur la zone d’Idleb, en Syrie, ont tué au moins 11 civils.

Le centre de surveillance de l’aviation de l’opposition syrienne a déclaré que la Russie a ciblé des villages près de la ville de Saraqib, ainsi que le district de Darat Izzah à Alep.

Le groupe de défense civile des Casques blancs a déclaré que les frappes aériennes du régime ont tué 11 civils, selon les derniers rapports.

Il a indiqué que 9 des civils avaient été tués par des frappes russes alors que deux avaient été tués par le régime.

Le régime de Bachar al-Assad et ses alliés continuent d’intensifier les attaques aériennes et terrestres contre les colonies civiles dans la zone de désescalade d’Idleb.

En mai 2017, la Turquie, la Russie et l’Iran ont annoncé qu’ils étaient parvenus à un accord pour « établir une zone de désescalade » à Idleb, dans le cadre des réunions d’Astana.

Malgré les accords ultérieurs qui ont été conclus pour instaurer le cessez-le-feu à Idleb, les forces du régime et leurs partisans continuent de lancer des attaques dans la région, tuant plus de 1 600 civils et déplaçant plus d’un million d’autres dans des zones relativement calmes ou Près de la frontière turque, depuis le 17 septembre 2018.

Le 10 janvier, la Turquie a annoncé qu’un nouveau cessez-le-feu à Idlib commencerait juste après minuit le 12 janvier, mais le régime et les groupes terroristes soutenus par l’Iran ont poursuivi leurs attaques au sol.

Près d’un million de Syriens se sont déplacés près de la frontière turque en raison des attaques intenses de l’année dernière.

La Turquie reste le pays avec le plus de réfugiés dans le monde, accueillant plus de 3,7 millions de migrants syriens depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos