mardi, septembre 28, 2021

Riyad réduit les salaires des employés du secteur privé, une décision dénoncée sur les réseaux sociaux

Courrier arabe

Des médias saoudiens ont déclaré que les salaires des employés du secteur privé seraient réduits de 40%, suite à une nouvelle loi placée à l’ombre de la crise que traverse le royaume.

Cette décision accorde également aux employeurs la possibilité de mettre fin aux contrats de leurs employés, ce qui déclencha une vague de colère et de dénonciations sur les réseaux sociaux.

Le journal saoudien «Asharq al-Awsat» a signalé que «cette loi a été placée pour faire face aux problèmes auxquels est confronté le marché saoudien des suites de sa fermeture à cause de la pandémie du coronavirus», précisant que «la nouvelle loi permettait à l’employeur de résilier les contrats de ses employés, après 6 mois de leurs signatures, sous motif de conditions extrêmes».

Certaines grandes compagnies ont déjà commencé à appliquer cette décision, comme on témoigne les emails reçus par leurs salariés.

Les réseaux sociaux dénoncent

Cette situation a été dénoncée sur les réseaux sociaux, où les internautes ont regretté le fait que« les employés payent le prix des erreurs commises par le prince héritier Mohammed ben Salmane».

Beaucoup d’entre eux ont indiqué que «c’était les salaires des ministres et des hauts responsables qui devaient être réduits et non pas ceux des employés démunis».

Pour sa part, l’ancien conseiller sécuritaire, au sein du ministère saoudien de l’Intérieur, Saoud al-Msibih, a signalé que «12 millions étrangers se trouvaient au royaume, en plus d’un nombre important de personnes en situation illégale».

Il appela les autorités de son pays à agir pour organiser une expulsion massive et libérer les places pour permettre aux Saoudiens de travailler et ainsi pouvoir mettre fin à la crise du chômage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos