16.1 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

Inde: les violences faites aux musulmans, sont presque devenues légitimes

Le triomphe de Narendra Modi, réélu pour un deuxième mandat à la tête de l’Inde, est aussi celui du nationalisme hindou. Les violences envers les minorités religieuses se renforcent dans la plus grande démocratie du monde.

Narendra Modi promet une « Nouvelle Inde ». Durant les cinq ans à venir, le Premier ministre aura en tout cas une latitude certaine pour ses réformes. Son parti, le Bharatiya Janata Party (BJP) a raflé la majorité absolue au Parlement indien, soit 303 sièges sur 543. Le nationalisme hindou renforce son emprise. « C’est un triomphe des émotions sur les arguments et sur le bilan économique très mitigé de Narendra Modi », relève Sylvie Guichard, maître d’enseignement à l’Université de Genève, invitée de Géopolitis. « Modi a fait appel au nationalisme hindou, qui mêle fierté nationale et religion. »

Dans une Inde composée à 80% d’hindous, la campagne électorale a été émaillée de violences, physiques et verbales, à l’encontre de la minorité musulmane. Une minorité qui rassemble tout de même plus de 170 millions de fidèles. C’est la troisième plus grande communauté musulmane au monde. « Les tensions et les violences anti-musulmanes ne sont pas apparues avec Narendra Modi, mais elles sont devenues presque légitimes », observe Sylvie Guichard. « Le Premier ministre a clairement donné le message aux militants nationalistes hindous (…) qu’il laissait faire », poursuit-elle.

Lorsqu’il était ministre en chef de l’Etat du Gujarat, Narendra Modi avait déjà été accusé de ne pas avoir réagi lors des pogroms anti-musulmans de 2002. Ces violences avaient fait plus d’un millier de morts en quelques jours.

Le gardien Modi

En s’imposant en gardien du peuple hindou, le « Chowkidar » Modi marque une rupture avec ses prédécesseurs issus de la dynastie Nehru-Gandhi. Une rupture avec les valeurs d’égalité et d’unité dans la diversité des pères de la Constitution indienne. « Narendra Modi met en avant la majorité hindoue contre les minorités, qui deviennent des citoyens de deuxième classe », souligne Sylvie Guichard. « Il ne leur a pas enlevé le droit de vote, mais il y a des discussions pour retirer la laïcité du préambule de la Constitution indienne. » L’Inde s’achemine selon elle vers une forme de « démocratie illibérale ».

SourceRTS

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici