samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Irak : Des blessés et des interpellations dans les rangs des manifestants

Courrier arabe

Plusieurs manifestants ont été blessés, aujourd’hui samedi, au centre de Bagdad, la capitale irakienne, après reçu plusieurs bombes lacrymogènes et bombes sonores, que leur avaient lancées les forces de l’ordre pour les disperser, au moment où des témoins parlent d’interpellations massives.

Les médias ont rapporté que les forces de l’ordre visent à mettre fin aux manifestations, qui entament leur troisième semaine, signalant que la journée a connue de nombreux affrontements entre les forces armées et les manifestants.

De leur part, des témoins ont raconté que «dès l’aube, les forces de l’ordre avaient lancé une campagne d’arrestations contre les manifestants qui se trouvaient en bas du pont «al-Sank»», affirmant que plusieurs d’entre eux avaient été interpellés.

Des réformes à la demande du peuple

Entre temps, le premier-ministre «Adel Abdel Mahdi» avait annoncé des réformes ministérielles, et promettant des réformes électorales, il affirma que les manifestants détenus seront relâchés, et que les autorités poursuivront les enquêtes sur les incidents commis dernièrement au pays, afin de juger les responsables.

Il estima que ce qui se passe au pays n’était pas un coup d’état, mais une simple vague populaire qui finira par passer, et affirma que toutes les tentations de détournement et de violence avaient échouées.

Le parlement attendu pour trancher 

Toutefois le parlement est toujours en retard, pour tenir la réunion à laquelle avait appelé le premier-ministre, et qui devrait discuter la crise et prévoir des solutions pour la résoudre.

Le parlement devra également discuter l’annulation des privilèges accordés aux responsables de la fonction publique, des trois présidences, afin d’épargner de l’argent qui sera investi pour lutter contre le chômage et établir une justice sociale.

Aussi, il devra réviser la nouvelle loi de retraite, qui prévoit une baisse de l’âge de retraite des employés, afin de permettre aux jeunes d’accéder à l’emploi, tout cela, selon les visions des forces politiques qui défendent la législation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos