jeudi, juin 24, 2021

Iran : Téhéran remet en question le bilan des victimes d’Amnesty International

L’Iran a rejeté, samedi, les données publiées par les organisations des droits de l’homme et les activistes concernant le nombre des victimes des récentes manifestations contre les hausses des prix du carburant.

Le vice-ministre iranien de l’Intérieur, Jemal Orf, s’est, ainsi, exprimé en affirmant que le communiqué d’Amnesty International, selon lequel ces manifestations auraient fait 161 morts est erroné.

D’après l’agence de presse iranienne, IRNA, Orf a déclaré que ce chiffre est exagéré et ne peut être pris en considération.

Le responsable iranien n’a pas avancé de statistiques officielles concernant le bilan des victimes. Il a affirmé que c’est le parquet iranien qui se prononcera sur la question.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos