lundi, juillet 4, 2022

Khalifa Haftar accusé de « crimes de guerre », selon un avocat américain

L’avocat américain, Kevin Carroll a déclaré avoir déposé une plainte contre le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar pour « crimes de guerre ».

Carroll a déclaré, lundi dans un communiqué de presse, qu’il avait déposé une plainte contre Haftar au nom de ses clients qui ont été torturés en Libye et dont des membres de leur famille ont été tués.

« Haftar paiera le prix des crimes qu’il a commis, a déclaré Carroll. Haftar, qui commet des crimes de guerre, est également un citoyen américain, et lui et ses hommes ont des biens aux États-Unis, et ils seront jugés par les tribunaux américains. »

L’avocat a souligné que l’un de ses clients était un citoyen américain d’origine libyenne qui avait tenté de protéger sa maison pendant la crise libyenne, mais il avait été blessé à cause du ciblage de sa maison avec des missiles.

Et d’ajouter que son client avait été arrêté par les forces de Haftar et battu avec des tuyaux, des câbles et des coups de poing pendant plusieurs jours et soumis à des chocs électriques pendant plusieurs heures.

« Les actions de Haftar violent les troisième et quatrième Conventions de Genève, il est responsable de crimes de guerre et devra faire face à la justice américaine », a déclaré Carroll.

Pour l’avocat, Haftar n’est pas chef d’État et n’a pas d’immunité, et il doit retourner en Virginie pour faire face à des accusations devant le tribunal.

Carroll a souligné que Haftar possède 17 propriétés enregistrées aux États-Unis, et s’il ne fait pas face à ces accusations devant la justice américaine, l’affaire affectera ses propriétés estimées à 8 millions de dollars.

En réponse à une question sur la possibilité pour Haftar d’enregistrer ses biens au nom des membres de sa famille, il a déclaré : « Nous continuons à chercher à cet égard, mais nous savons que les 17 propriétés appartiennent à Haftar. »

L’avocat Carroll a également nié toute ingérence politique dans l’affaire par certaines parties aux États-Unis, en réponse à la question du correspondant d’Anadolu.

Et de poursuivre : « Plusieurs plateformes médiatiques américaines, notamment le Wall Street Journal, ont rapporté que Haftar avait une relation étroite avec le Président russe, Vladimir Poutine, et coopérait avec les mercenaires de la société de sécurité Wagner qui travaille au nom des services de renseignement russes. »

Il s’agit du troisième procès intenté contre Haftar pour crimes de guerre en Libye, après deux affaires antérieures contre lui aux États-Unis et au Royaume Uni.

Au cours des derniers mois, 6 familles libyennes ont déposé une plainte auprès de la Cour fédérale à Washington contre Haftar et les Émirats arabes unis, pour crimes de guerre et violations des droits de l’Homme.

Les familles ont exigé une compensation financière d’un milliard de dollars.

Il est prévu que le tribunal tiendra une deuxième audience, dans deux semaines, consacrée à l’examen des accusations contre Haftar et les Émirats.

SourceAgences

Dernières infos

Bloomberg : «Doha organisera bientôt de nouvelles discussions sur l’accord nucléaire»

L’agence américaine, Bloomberg, a signalé ce jeudi qu’«il était...

Des officiers israéliens étaient présents aux manœuvres militaires organisées au Maroc  

La chaîne israélienne Kan a indiqué que «des officiers...

Tunisie : Sadok Belaïd désavoue le projet de Constitution de Saïed

L'ancien doyen de la faculté de droit de Tunis,...

Iran : plusieurs séismes font 5 morts et 84 blessés dans le sud du pays (Lead)

Les autorités iraniennes ont annoncé qu'au moins 5 personnes...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Les corps de 20 migrants tchadiens retrouvés dans le désert libyen

Les corps de 20 migrants tchadiens ont été trouvés, mardi, en plein désert libyen, à 120 km de la frontière tchadienne, ont rapporté, mercredi,...

Libye/ONU : al-Michri et Salah conviennent d’une réunion à Genève à la fin du mois de juin

Les Nations unies ont annoncé, ce jeudi, que les présidents libyens de la Chambre des représentants, Aguila Salah, et du Haut Conseil d'État, Khaled...

Parlementaire libyen : échec de la rencontre d’al-Mechri et Salah au Caire

Une source parlementaire libyenne a révélé, samedi, l'échec de la rencontre attendue entre le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled al-Mechri, et le...

L’ONU condamne les « discours de haine » en Libye

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) a condamné les "discours de haine" qui sévissent dans le pays. C'est ce qui ressort d'un...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here