lundi, juin 27, 2022

La Birmanie prépare sa défense à la CIJ

Le samedi 23 novembre, à deux semaines des audiences devant la Cour internationale de justice, une réunion entre les plus hauts responsables du pays a eu lieu : l’occasion de rappeler la position birmane sur la crise des Rohingyas.

Avec notre correspondante à Rangoun,Sarah Bakaloglou

La réunion avant les audiences de la Cour internationale de justice (CIJ) s’est faite devant la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, des ministres, mais aussi le chef de l’armée. Le pays est accusé par la Gambie d’« actes de génocide » contre la minorité des Rohingyas devant la plus haute juridiction de l’ONU. 740 000 membres de cette minorité musulmane ont fui la répression de l’armée birmane en 2017.

La position de la Birmanie est claire depuis les violences d’août 2017 : l’armée n’a fait que réagir aux attaques de la rébellion rohingya, il n’a eu ni nettoyage ethnique ni génocide dans le pays et la communauté internationale ne comprend pas la complexité de la situation dans l’État de l’Arakan.

Aung San Suu Kyi comme avocate

Le gouvernement l’a rappelé, et c’est sans doute ce qu’il répétera devant l’ONU : des commissions – internes – ont été formées pour enquêter sur les violations des droits de l’homme contre les Rohingyas.

Une position birmane qui sera défendue par Aung San Suu Kyien personne devant la Cour aux Pays-Bas. Incarner la défense de la Birmanie sur ce dossier prouve que cette fille de militaire a très peu de considération pour son image – déjà dégradée – aux yeux de la communauté internationale. La dirigeante jouit d’un soutien important en Birmanie parmi la population, dont la majorité considère les Rohingyas comme des immigrants illégaux. Ce choix de défendre le pays n’est donc pas anodin à un an des élections générales.

SourceRFI

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Mali: 70 mille réfugiés et demandeurs d’asile recensés (HCR)

Le nombre de réfugiés et demandeurs d'asile au Mali est estimé à environ 70 000 personnes, majoritairement des Nigériens, des Burkinabè, et des Mauritaniens,...

France : Macron perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les estimations du second tour des législatives 2022

La coalition présidentielle Ensemble! (LREM et ses alliés) a perdu la majorité absolue à l'Assemblée nationale de France à l'issue du second tour des...

Le gouvernement britannique envisage de former des milliers de soldats ukrainiens

Le gouvernement britannique a annoncé, vendredi, son intention d'organiser des programmes de formation militaire destinés à des milliers de soldats ukrainiens, afin de soutenir...

Unicef: 36,5 millions d’enfants déplacés dans le monde

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) a fait savoir, vendredi, que 36,5 millions d’enfants ont été déplacés dans le monde à la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here