vendredi, décembre 4, 2020

La conférence de Varsovie réunit les ministres arabes et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Courrier arabe

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a fait l’éloge de sa rencontre avec un certain nombre de ministres arabes des affaires étrangères à la conférence de Varsovie parrainée par les États-Unis, à un moment où le vice-président américain, Mike Pence, a appelé à unir ses efforts contre l’Iran.

Netanyahu a déclaré que le dîner d’ouverture était un « tournant historique » et espérait que « l’unité de position » contre la « menace iranienne » ouvrirait la voie à une plus grande normalisation des relations.

Netanyahu, dans un tweet sur Twitter, a commenté sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères yéménite, Khalid al-Yamani, lors de la séance d’ouverture de la conférence avec les mots « nous faisons l’histoire ».
L’émissaire américain pour les négociations internationales, Jason Greenblatt, a déclaré dans la salle de Conférence de Varsovie que c’était « un moment qui apaise le cœur » lorsque le ministre des Affaires étrangères yéménite a emprunté le microphone au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu après que son microphone ait été cassé. Ce dernier a plaisanté sur la nouvelle coopération entre Israël et le Yémen. « C’est un pas à pas ».

Le secrétaire d’Etat américain Greenblatt a commenté les remerciements de Netanyahu aux ministres arabes pour leur contribution et leurs remarques claires sur l’Iran, affirmant que lorsque les Arabes et les Israéliens seraient d’accord avec cette force, les autres devraient l’écouter.
Lors d’un dîner tenu mercredi au château royal de Varsovie, des responsables ont déclaré que Netanyahu était assis à une table avec des hauts responsables d’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de Bahreïn, dont aucun n’avait de liens avec Israël, mais partageait la position de Netanyahou sur l’Iran.

Hier, Netanyahu a eu un entretien privé avec le ministre des Affaires étrangères omanais, Yousef bin Alawi bin Abdullah.
Et pour répondre à la question si le Royaume de Bahreïn inviterait Netanyahou à se rendre dans la région, le ministre bahreïni des Affaires étrangères Khalid bin Ahmed, s’exprimant lors de la conférence, a déclaré aux journalistes en anglais: « Cela se produira quand cela se produira. »

Les médias israéliens se sont montrés optimistes au cours des derniers mois quant à la normalisation prochaine des relations entre Israël et Bahreïn.
Le deuxième et dernier jour de la conférence, le ministre polonais des Affaires étrangères, Yacik Chabotovic, a abordé le conflit au Yémen et en Syrie, les problèmes liés aux réfugiés et aux moyens économiques  pour améliorer la situation au Moyen-Orient, ainsi que les problèmes de non-prolifération des armes de destruction massive, de sécurité de l’information et de financement du terrorisme.

« Nous cherchons à établir le processus de Varsovie en tant que plateforme de dialogue permanent et de recherche des fondements de la coopération au Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

Le « Deal of the Century » doit également être proposé comme une proposition de paix entre Israël et les Arabes, et le conseiller du président américain, Gerald Kouchner, en discutera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...