lundi, juin 27, 2022

La France a augmenté ses importations en pétrole russe durant les 100 premiers jours de la guerre en Ukraine

La France a augmenté ses achats en pétrole russe durant les 100 premiers jours de la guerre en Ukraine, selon une étude publiée, lundi, par le centre de recherche indépendant « Center for research on energy and clean air » (CREA).

Ainsi, l’étude démontre que la France est le 7ème plus gros importateur de pétrole russe ces 100 derniers jours, avec 4,3 milliards d’euros.

Mais la France n’est pas le seul pays à continuer à commercer avec la Russie. En effet, le rapport démontre que du 24 février au 3 juin, la Russie a tiré « 93 milliards d’euros de revenus des exportations de combustibles fossiles au cours des 100 premiers jours de la guerre et l’UE en a importé 61 %, pour une valeur d’environ 57 milliards d’euros ».

Dans le détail, le centre estime à « 46 milliards d’euros pour le pétrole brut, 24 milliards d’euros pour le gazoduc, 13 milliards d’euros pour les produits pétroliers, 5,1 milliards d’euros pour le GNL et 4,8 milliards d’euros pour le charbon ».

L’Europe n’a pas cessé ses importations

Même si la Chine est devenue le plus gros importateur avec 12,6 milliards d’euros, des pays européens comme l’Allemagne (12,1 milliards d’euros), l’Italie (7,8 milliards d’euros), les Pays-Bas (7,8 milliards d’euros), la Pologne (4,4 milliards d’euros) et la France (4,4 milliards d’euros) ont aussi contribué à la richesse de la Russie.

De leur côté, la Turquie a importé pour 6,7 milliards d’euros tandis que l’Inde a fait de même pour 3,4 milliards d’euros.

L’étude explique aussi « qu’une partie des importations du pétrole russe est revendue vers l’Europe ».

Malgré tout, le rapport explique que « le volume des importations a légèrement baissé en mai, d’environ 15 % par rapport à la période précédant l’invasion même si les revenus du pays sont restés stables ».

En effet, selon le rapport, « l’augmentation de la demande fossile a créé une aubaine pour la Russie puisque les prix étaient en moyenne 60 % plus élevés que l’an dernier ».

En revanche, l’étude observe que « la Pologne et les États-Unis ont fait les plus grosses entailles dans les revenus de la Russie et la Lituanie, la Finlande et l’Estonie ont réalisé des réductions importantes en pourcentage de plus de 50 % ».

Le pétrole russe transporté par des européens

Enfin, l’étude note aussi une tendance contradictoire avec l’embargo russe.

En effet, le centre s’étonne que même si « le pétrole russe est de plus en plus expédié vers des marchés plus éloignés, en avril-mai, 68 % des livraisons de pétrole brut russe ont été effectuées par des navires appartenant à des sociétés européennes, britanniques et norvégiennes ».

Selon le rapport, « les pétroliers grecs ont même transporté à eux seuls 43 % des exportations ».

De même, « pour les livraisons vers l’Inde et le Moyen-Orient, la part était encore plus élevée à 80 %. 97 % des pétroliers étaient assurés dans seulement trois pays, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suède », ajoute le rapport.

SourceAgences

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Mali: 70 mille réfugiés et demandeurs d’asile recensés (HCR)

Le nombre de réfugiés et demandeurs d'asile au Mali est estimé à environ 70 000 personnes, majoritairement des Nigériens, des Burkinabè, et des Mauritaniens,...

France : Macron perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les estimations du second tour des législatives 2022

La coalition présidentielle Ensemble! (LREM et ses alliés) a perdu la majorité absolue à l'Assemblée nationale de France à l'issue du second tour des...

Le gouvernement britannique envisage de former des milliers de soldats ukrainiens

Le gouvernement britannique a annoncé, vendredi, son intention d'organiser des programmes de formation militaire destinés à des milliers de soldats ukrainiens, afin de soutenir...

Unicef: 36,5 millions d’enfants déplacés dans le monde

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) a fait savoir, vendredi, que 36,5 millions d’enfants ont été déplacés dans le monde à la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here