lundi, mai 10, 2021

La Libye dénonce l’accueil des milices de Haftar à Abou Dhabi devant le Conseil de sécurité

Courrier arabe

Le ministère libyen des Affaires étrangères Mohammed Siala a dénoncé la position « hostile » des Émirats arabes unis qui ont accueilli dans leur capitale les milices du général à la retraite Khalifa Haftar. Cela intervient suite à la tenue d’une conférence de presse du porte parole des forces de Haftar Ahmed Al-Mesmari à Abou Dhabi.

Dans une lettre présentée au Conseil de sécurité, Siala a considéré que cette attitude des Émirats constitue un appui pour les forces d’agression leur permettant de perpétrer plus de violations et de crimes de guerre.

Siala a ajouté qu’une telle démarche peut être considérée comme un soutien au coup d’État fomenté contre le gouvernement légitime et une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité, appelant ce dernier à assumer ses obligations, à préserver la paix et la sécurité internationale et à punir les personnes responsables de cette agression.

Le chef de la diplomatie libyenne a également affirmé le droit de son pays de sa souveraineté, considérant que la responsabilité morale et juridique incombe sur les Émirats.

Cela est intervenu une journée après la publication d’un communiqué par le conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale (GNA) dans lequel l’accueil de la conférence de presse d’al-Mesmari à Abou Dhabi a été qualifié de « position hostile ».

Lors de cette conférence de presse, Al-Mesmari a tenté de mettre en évidence l’appui des Émirats arabes unis à l’offensive lancée depuis quatre mois par Haftar visant à s’emparer de la capitale libyenne Tripoli contrôlée par le gouvernement d’union nationale reconnu par la communauté internationale.

Al-Mesmari a également annoncé le refus de l’invitation de l’émissaire onusien Ghassan Salama qui a appelé à reprendre le dialogue, assurant que « l’option militaire est la meilleure solution pour ce conflit ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos