samedi, novembre 28, 2020

La Libye qualifie les menaces du président égyptien de « flagrante ingérence » dans les affaires internes

La Libye a condamné jeudi les récents propos du président égyptien suggérant que le Caire pourrait armer les tribus libyennes contre le gouvernement internationalement reconnu.

Dans un entretien avec la chaîne de télévision Al Jazeera, le porte-parole du ministère libyen des affaires étrangères, Mohammed Al-Qablawi, a fustigé les récentes déclarations du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, les qualifiant de  » flagrante ingérence dans les affaires internes de la Libye « .

 » Le discours d’Al-Sissi est une réplique de ses précédentes déclarations, qui constituent une flagrante ingérence dans les affaires internes libyennes « , a-t-il déclaré, ajoutant que le discours de Sisi  » ne proposait pas la paix comme il l’a dit, au contraire, c’est lui qui alimente le conflit [libyen] « .

Al-Sissi a rencontré jeudi les Chefs des tribus libyennes au Caire, la capitale égyptienne, où il a menacé que l’Egypte  » ne restera pas les bras croisés  » face à la mobilisation militaire croissante près de la ville de Syrte, dans le nord de la Libye.

Le Haut Conseil d’Etat libyen a condamné l’appel d’Al-Sissi à armer les tribus libyennes, affirmant que cela conduirait à plus de conflits et de divisions dans le pays.

Al-Sissi avait laissé entendre en juin que le Caire pourrait lancer des « missions militaires en dehors des frontières du pays », affirmant que  » toute intervention directe en Libye est désormais légitime sur le plan international ».

Al-Sissi a déclaré que la ville de Syrte et la base aérienne d’Al-Jofra étaient une  » ligne rouge « , appelant son armée à  » être prête à effectuer toute mission nationale ou transfrontalière « .

Les forces de Haftar ont lancé depuis avril 2019 une offensive sur la capitale libyenne Tripoli et sur d’autres parties du nord-ouest de la Libye, faisant plus de 1000 morts, parmi lesquels des femmes et des enfants civils.

Cependant, les forces gouvernementales libyennes ont récemment remporté d’importantes victoires, chassant les forces de Haftar hors de Tripoli et de la ville stratégique de Tarhouna.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Qatar : Des nouvelles sur l’affaire du nouveau-né trouvé dans les poubelles de l’aéroport international...

Le procureur général au Qatar a communiqué de nouveaux détails concernant l’affaire du bébé trouvé dans les poubelles de l’aéroport international de Doha, et...

Syrie: Un avion venu des Émirats arabes unis et chargé de dollars américains arrive...

Une source syrienne privée a raconté «qu’un avion syrien était arrivé à la base militaire d'al-Mezzeh, à Damas, venu des Emirats arabes unis (EAU),...

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de...

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que «...

Le gouvernement égyptien à la chasse aux activistes pour tester les réactions internationales

Des sources diplomatiques égyptiennes ont affirmé que «l’affaire de la détention des responsables de l’organisation «Initiative égyptienne des droits personnels» (EIPR) était un plan...

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l'enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir...