mardi, novembre 24, 2020

La Maison Blanche : Le sommet Trump-Kim Jong-un s’achève sans aucun accord

«Aucun accord n’a été conclu» lors du sommet à Hanoï entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a annoncé jeudi la Maison Blanche. «Aucun accord n’a été conclu pour le moment, mais leurs équipes respectives ont hâte de se rencontrer» à nouveau, a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

Kim Jong-un et le président américain Donald Trump ont quitté dans des convois séparés le lieu de leur sommet à Hanoï, sans participer à la «cérémonie publique de signature d’un accord conjoint» initialement prévue.

Donald Trump a déclaré que le sommet n’avait abouti à aucun accord car il n’était pas disposé à lever les sanctions contre la Corée du Nord, mais a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires. «Ils étaient disposés à procéder à une dénucléarisation (…) mais nous ne pouvions pas renoncer à toutes les sanctions», a déclaré Donald Trump à l’issue du sommet de deux jours à Hanoï.

Le dirigeant nord-coréen «prêt»

Kim Jong-un a déclaré de son côté qu’il ne serait pas venu à Hanoï pour un sommet avec Donald Trump s’il n’était pas prêt à la dénucléarisation. «Si je ne l’étais pas, je ne serais pas là», a indiqué le dirigeant nord-coréen, répondant à une question d’un journaliste.

Mais les deux parties divergent sur le sens du terme dénucléarisation et interrogé sur d’éventuelles mesures concrètes, le dirigeant nord-coréen est resté vague: «C’est ce que nous sommes en train de discuter.»

Après Singapour

Au cours de leur premier sommet, en juin à Singapour, le président américain et le dirigeant nord-coréen avaient écrit une page d’histoire mais signé une déclaration commune sans véritables engagements concrets. Huit mois après, des avancées concrètes étaient donc attendues, au-delà des paroles chaleureuses.

Donald Trump devait tenir prochainement une conférence de presse avant de quitter le Vietnam.

SourceLe Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’armée Libyenne : les renforts des milices de Haftar se dirigent vers l’ouest du...

L’armée libyenne a annoncé, dimanche, que de grands renforts militaires de la milice du général putschiste Khalifa Haftar, ont été repérés dans la ville de Benghazi (Est de...

Arabie saoudite : Ben Salmane rencontre le Secrétaire d’État américain, Pompeo, à Neom

Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane a rencontré, dimanche, le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, dans la ville de Neom, dans le nord-ouest...

Médias israéliens : Netanyahou a tenu une réunion secrète avec Ben Salmane en Arabie...

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, et le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, ont tenu une réunion tripartite, hier dimanche,...

Libye : La Russie protège les Kaniyats et les Émirats arabes unis approvisionnent les...

La Russie a empêché, vendredi, le comité de sanctions au Conseil de sécurité international d’intégrer les milices libyennes des Kaniyats sur la liste des...

Arabie saoudite : Tortures et menaces, voici les nouvelles révélations sur les interpellations du Ritz

Le journal britannique, The Guardian, a révélé jeudi de nouveaux détails sur l’affaire des interpellations du Ritz, dont les faits se sont déroulés en...