vendredi, novembre 27, 2020

La Russie déclare que les mercenaires étrangers doivent quitter la Libye

Courrier arabe

La Russie a annoncé «qu’elle soutenait l’accord insistant que les mercenaires étrangers doivent quitter la Libye». Et alors que Malte reçoit des comités représentants les deux parties libyennes en conflit, Fayez al-Sarraj, le président du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) a renoncé à sa démission.

Le représentant permanent de la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies, Vassili Alexievitch Nebenzia, a déclaré qu’il pensait que «si les mercenaires quittaient les terres libyennes, conformément aux termes de l’accord conclu entre les deux parties en conflit, tous les Libyens seraient très heureux».

«Nous savons que des mercenaires sont emportés vers la Libye, depuis le Moyen-Orient. Et en plus de compagnies privées appartenant à des pays qui accusent d’autres d’avoir envoyé des mercenaires pour la Libye, n’oublions pas les forces étrangères qui se trouvent sur les terres libyennes», avait-il ajouté, en soulignant la complexité de la situation, et en indiquant qu’«il fallait songer à étudier soigneusement la faisabilité de l’appel».

Malte reçoit des comités libyens

Dans un contexte lié, un communiqué, publié par le ministère malté de l’Intérieur a indiqué qu’«un comité libyen présidé par Aguila Salah Issa, le président de la Chambre des représentants du parlement de Tobrouk, était venu au pays, pour une visite de deux jours».

Il souligna «qu’il avait tenu des réunions avec les ambassadeurs de plusieurs pays de l’Union européenne, qui se trouvent à Valette, la capitale», sans pour autant en évoquer l’objet ou les motifs des rencontres.

De sa part, le ministre malté de l’Intérieur, Byron Camilleri, a reçu vendredi, le ministre de la défense du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Salah Eddine Namrouch.

Lors d’un tweet publié sur son compte officiel, Camilleri nota «avoir discuté avec Namrouch la collaboration sur la sécurité nationale et la sécurité des frontières», et affirma «lui avoir renouvelé l’engagement du gouvernement malté à soutenir la Libye».

Al-Sarraj sera maintenu dans son poste

Par ailleurs, il importe de noter que ces évolutions se présentent au moment où Fayez al-Sarraj, le président du GNA, a annoncé, vendredi, «qu’il s’est renoncé à sa démission, en réponse aux appels qui lui avaient demandé de rester à son poste».

À travers son porte-parole, Galeb al-Zaklai, al-Sarraj signala rester dans son poste et espéra «que le comité de dialogue tienne compte de sa responsabilité historique, loin des intérêts personnels et régionales».

Rappelons, qu’en septembre dernier, al-Sarraj avait annoncé «avoir déposé sa démission, pour quitter son poste en octobre, le temps que le comité de dialogue ait fini son travail».

Pour l’heure, les forces régionales internationales soulignent l’importance de respecter le cessez-le-feu en Libye, au moment où les efforts se poursuivent pour faire réussir la résolution politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

France : 340 décès à l’hôpital et 13563 contaminations à la Covid-19, en 24...

Les indicateurs de la crise sanitaire en France continuent de permettre de croire au déconfinement, ce jeudi. Selon Santé Publique France, 192 nouveaux malades ont...

L’Emir du Qatar en Turquie pour participer à la réunion du comité stratégique conjoint

L'Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, est arrivé, jeudi à midi, dans la capitale turque, Ankara, pour participer à la réunion de...

Le Bahreïn demande le report de la visite de Netanyahu ( journal israélien )

La visite du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, au Bahreïn, prévue la semaine prochaine, a été reportée sur demande de Manama, rapporte, mercredi, un journal israélien. Le...

Israël : Netanyahou accueille le premier avion-cargo émirati

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a accueilli, jeudi, le premier vol cargo de la compagnie aérienne "Fly Dubaï", qui a atterrit à l’aéroport...

Le Soudan proclame 3 jours de deuil national suite au décès d’al-Mahdi

Le Conseil des ministres soudanais a déclaré le deuil national pour une durée 3 jours, suite au décès de Sadeq al-Mahdi, âgé de 85 ans. Le chef...