mardi, octobre 26, 2021

La situation au sud libanais est “extrêmement dangereuse“, selon la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a qualifié, ce vendredi, la situation à la frontière libano-israélienne d’“extrêmement dangereuse“.

« Nous avons détecté des tirs de roquettes en provenance du Liban et l’artillerie israélienne a riposté », a déclaré la FINUL dans un tweet sur son compte officiel.

Et d’ajouter : « c’est une situation très dangereuse, et nous exhortons toutes les parties à un cessez-le-feu ».

Plus tôt dans la journée du vendredi, l’armée israélienne a bombardé les collines de Kafr Chuba et Habbariye dans le sud du Liban.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, l’aviation israélienne survolait intensivement la région de Chebaa au sud du Liban, alors que l’artillerie de l’armée d’occupation a pilonné les collines des régions de Kafr Chuba et d’Habbariye.

La même source a déclaré que le bombardement avait provoqué des incendies dans les endroits ciblés, sans déplorer aucune victime jusqu’à présent.

Pour sa part, l’armée israélienne a indiqué, dans un bref communiqué, avoir commencé à bombarder des sites au Liban, sans fournir de plus amples détails.

L’organisation libanaise Hezbollah a revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes contre Israël, ce vendredi.

Elle a déclaré dans un communiqué, examiné par l’Agence Anadolu, que “des terrains vagues ont été bombardés à proximité des positions de l’occupation israélienne dans les fermes de Chebaa, avec des dizaines de roquettes de calibre 122 mm“.

L’armée israélienne avait annoncé dans un communiqué que plus de 10 roquettes avaient été tirées, dans la journée du vendredi, depuis le Liban, contre des régions au nord d’Israël.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos