lundi, février 6, 2023

L’Algérie n’admet aucune tentative d’ingérence dans ses affaires internes

ALGER -L’Algérie, en tant qu’institutions et peuple, n’admet aucune tentative d’ingérence dans ses affaires internes, a réaffirmé lundi à Alger le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassen Rabehi, appelant les différents partenaires à respecter ce principe.

« Il est admis dans l’esprit de l’Union européenne (UE) ainsi que de tous nos partenaires étrangers que l’Algérie s’attache au principe de la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, tout comme elle n’admet pas, en tant qu’institutions et peuple à ce qu’il puisse avoir une interférence dans ses affaires intérieures », a déclaré à l’APS M. Rabehi, en réaction à l’annonce d’une réunion du Parlement européen consacrée à la situation en Algérie.

« Je souhaite, tout d’abord, relever le fait que les relations de l’Algérie avec l’UE sont des relations stratégiques et très importantes qui couvrent tous les secteurs d’activités. Autant que L’UE et l’Algérie sont conscients de ce caractère stratégique et ne permettraient pas à qui que ce soit à remettre en cause cette qualification stratégique par de simples parlementaires qui se caractérisent par une myopie et qui ne mesurent pas l’importance de ces relations », a-t-il souligné, en marge d’une rencontre à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre la violence à l’égard de la femme.

« L’UE et l’Algérie, de par le nombre d’accords qui ont été signés ainsi en considération des interactions fructueuses qu’il y a eu jusqu’à présent, renforcent la confiance en l’avenir de ces relations, auxquelles les deux parties accordent une importance stratégique », a-t-il insisté.

Interrogé par ailleurs, sur l’évaluation de la première semaine du coup d’envoi de la campagne électorale, le ministre a indiqué que cette prérogative revenait à l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

« Toutefois et en tant que citoyen et de par le suivi des évènements, j’ai pu constater que cette campagne se déroule, dans l’ensemble, dans de bonnes conditions. Je souhaite sincèrement à ce que la préparation de cette élection continue à se dérouler dans des conditions normales de sorte à ce qu’on puisse réunir les meilleures conditions de l’exercice par tous les citoyens de leur devoir électoral », a-t-il déclaré.

Le ministre a indiqué avoir constaté « une volonté sincère » de la part d’un grand nombre de citoyens à adhérer au processus électoral, « qui reste la voie salutaire pour permettre à notre pays de sortir de la situation actuelle et aller vers une étape nouvelle qui permettra à l’Algérie de renforcer sa stabilité, sa sécurité et également d’utiliser à bon escient toutes le ressources dont elle dispose.

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

Passé colonial français en Algérie : Macron refuse de « demander pardon »

Le Président français, Emmanuel Macron a affirmé qu'il "ne demandera pas pardon à l'Algérie" pour le passé colonial de son pays. S'exprimant dans une...

Algérie : le gouvernement fixe les montants des augmentations salariales et des retraites

Les autorités algériennes ont fixé les augmentations salariales devant être en vigueur dès le mois de janvier 2023. Étalée sur une année, la décision concerne...

Crise des visas : La France annonce le retour à la normale des relations consulaires avec d’Algérie

Le France a acté un retour à la normale de ses relations consulaires avec l’Algérie notamment sur la question des visas, a annoncé dimanche...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here