4.9 C
New York
samedi, février 24, 2024

Buy now

spot_img

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita une lettre du Président Abdelmadjid Tebboune à l’adresse du roi Mohammed VI, comprenant une invitation à assister au sommet arabe prévu début novembre.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, consulté par l’Agence Anadolu.

Il s’agit de la première visite d’un responsable algérien au Maroc depuis de nombreuses années, dans le contexte de la fermeture des frontières entre les deux pays.

« Sur hautes instructions du Roi Mohammed VI, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a reçu, mardi 27 septembre 2022, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux de la République Algérienne Démocratique Populaire, Abderrachid Tebbi, émissaire du Président algérien, Abdelmajid Tebboune, au Roi », lit-on dans le communiqué.

La même source a précisé que « l’envoyé du Président algérien a remis la lettre d’invitation adressée au roi Mohammed VI, pour assister aux travaux du sommet arabe qui doit se tenir en Algérie, les 1er et 2 novembre 2022 ».

Le 7 septembre, le ministère marocain des Affaires étrangères a annoncé, dans un communiqué, que le ministre algérien de la Justice se rendrait à Rabat, muni d’une invitation à assister au Sommet arabe.

Fin juillet dernier, le roi Mohammed VI a exprimé son aspiration à travailler avec la Présidence algérienne pour établir des relations normales entre les deux peuples frères.

Il a déclaré, dans un discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la Fête du Trône (prise du pouvoir) : « Ce qui se dit sur les relations algéro-marocaines est déraisonnable et déchirant. »

« Nous tenons à sortir de cette situation et à renforcer le rapprochement, la communication et la compréhension entre les deux peuples », a-t-il ajouté.

Les relations entre les deux pays sont bloquées sur fond des deux dossiers de fermeture des frontières terrestres depuis 1994, et de la question de la région contestée du Sahara entre Rabat et le Front Polisario soutenu par l’Algérie.

La région du Sahara est le théâtre d’un conflit entre le Maroc et le Front Polisario depuis que l’occupation espagnole a mis fin à sa présence dans la région en 1975. Ce conflit s’est transformé en affrontement armé qui s’est arrêté en 1991, avec la signature d’un accord de cessez-le-feu sous les auspices des Nations unies (ONU).

Rabat, qui contrôle près de 80% de ce territoire, insiste sur son droit à la région du Sahara et propose un plan d’autonomie sous sa souveraineté, tandis que le Front Polisario réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU, proposition soutenue par l’Algérie, qui accueille des réfugiés de la région contestée.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Maroc: L’inflation a atteint 8,9 % en janvier

Le taux d'inflation annuel au Maroc s'est accéléré à 8,9% en janvier, contre 6,6% en décembre. Le Haut-commissariat du plan (l'organisme officiel en charge des...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici