samedi, décembre 5, 2020

L’Arabie saoudite achète des dispositifs de surveillance israéliens pour 300 millions de dollars

Courrier arabe

Les crises internes et externes qui secouent l’Arabie saoudite depuis des années à cause de sa politique dans la région ont conduit ce pays du Golfe à recourir une autre fois à Israël et à ses capacités technologiques afin de mieux contrôler la situation.

À travers les marchés militaires et technologiques conclus avec ce pays, l’Arabie saoudite tente d’asphyxier ses opposants en contrôlant leurs mouvements d’une part, et d’autre part de combler le déficit militaire extérieur dans la guerre sanglante qu’elle mène au Yémen.

Des sources arabes haut placées ont révélé au site « Al-Khaleedj Online » qu’un nouvel accord militaire a été conclu secrètement depuis quelques semaines entre l’Arabie saoudite et Israël à Londres d’une manière directe et sans la présence d’un médiateur entre les deux parties.

Les mêmes sources ont indiqué que cette fois-ci, Riyad a œuvré pour obtenir des dispositifs de surveillance très sophistiqués pour un coût de 300 millions de dollars qui seront utilisés contre les citoyens du royaume pour contrôler leurs déplacements à l’intérieur du pays et à l’étranger.

En plus, ces dispositifs permettront d’enregistrer tous les appels téléphoniques effectués par les citoyens et en même temps de les envoyer au moyen de satellites privés. L’exécution de ce contrat a été programmée en deux étapes. La seconde débutera l’année prochaine avec un doublement de la quantité de dispositifs fournis, soit 2000.

Rappelons que les relations israélo-arabes ont connu un développement observable ces derniers mois notamment avec l’Arabie saoudite. Des visites mutuelles et des marchés militaires ont eu lieu récemment entre Riyad et Tel Aviv. Le plus éminent de ces marchés concerne l’achat du dôme de fer israélien.

Le piège tendu à Riyad

Selon l’expert dans les questions sécuritaires et militaires Rafik Abou el-Hani, ces marchés militaires entre l’Arabie saoudite et Israël ne seront bénéfiques pour aucune partie arabe.

Abou el-Hani a assuré au site « Al-Khaleedj Online » qu’Israël facilite aux pays arabes la conclusion de ces marchés afin de mettre en œuvre son plan qui vise à contrôler toute la région arabe. L’État d’occupation veut être la seule force dominante dans la région.

Le même interlocuteur a souligné que l’achat des dispositifs de surveillance en compagnie d’autres marchés militaires constituent une infraction dangereuse pour la sécurité qui aura un impact négatif sur toute la région arabe.

Abou el-Hani conclue en affirmant que l’Arabie saoudite contribue à ancrer la présence de l’occupation israélienne. Il a assuré que Riyad et tous les autres pays arabes qui veulent se rapprocher d’Israël vont le payer très cher. Il a appelé ces pays à se retirer immédiatement de ces contrats qui constituent un danger sur les citoyens saoudiens, sur leur sécurité et leurs vies.

Rappelons que les relations israélo-arabes ont connu un développement observable ces derniers mois notamment avec l’Arabie saoudite avec qui des visites mutuelles et des marchés militaires ont récemment eu lieu.

Et alors que le plus éminent de ces marchés concerne l’achat du dôme de fer israélien, les histoires entre Riyad et Tel-Aviv semblent bien cacher des surprises « qui risquent de chambouler la région » annoncent les rapports internationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Salmane al-Odah rongé par l’obscurité des prisons de ben Salmane

L’opposant saoudien, Abdullah al-Odah, a déclaré, jeudi, que son père, le prédicateur Salmane al-Odah, détenu depuis plus de 3 ans dans les prisons saoudiennes...

Koweït : « Discussions fructueuses » sur la réconciliation au Golfe

Le Koweït a annoncé, vendredi, avoir tenu, dernièrement, des discussions fructueuses dans le cadre des efforts relatifs à la réconciliation dans le Golfe et...

Sarkozy – Kadhafi : l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine arrêté à Beyrouth

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté à Beyrouth en vertu d’une fiche émise par Interpol dans le cadre de l’affaire du financement...

Libye: Williams et Aguila Salah appellent à un consensus rapide au sein de la...

L'émissaire des Nations unies par intérim pour la Libye, Stéphanie Williams, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Salah, ont souligné, mercredi, « la...

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...