dimanche, novembre 29, 2020

L’Arabie saoudite attaque les Frères musulmans au moment où Trump s’apprète à bannir le groupe

Courrier arabe

Dans un temps où les États-Unis se préparent à bannir le groupe des Frères musulmans et le classer comme «organisation terroriste», le ministre des Affaires islamiques en Arabie saoudite, Abdellatif Ben Abdelaziz Al-Sheikh, a déclaré que «le groupe des Frères musulmans est l’un des plus dangereux criminels».

Lors d’une conférence de presse tenue à l’est du royaume, suite au forum auquel avaient participé plus de 5OO scientifiques, intellectuels et prédicateurs, le ministre a annoncé que «le groupe des Frères musulmans a rongé la nation et sa malédiction a touché les musulmans et les non musulmans».

«Il faut exposer leurs méthodes, dévoiler leurs plans et révéler leurs horreurs pour protéger nos enfants et notre communauté du mal de cette catégorie errante» ajouta Al-Sheikh qui a aussi insisté sur «la grande responsabilité des employés des bureaux coopératifs et leur devoir légitime pour la prédiction et la sensibilisation de la société afin d’éclairer les fidèles dans les divers sujets religieux, et de les prévenir de ces groupes errants quels que soit leurs appellations et leurs penchements pervers».

Notant que le ministre des Affaires islamiques avait clôturé, jeudi, «l’assemblée des bureaux coopératifs» à l’est du royaume, une assemblée qui avait pour thème «le devoir des bureaux coopératifs pour réaliser la vision 2030 du royaume et immuniser la société des groupes terroristes bannis.».

Selon des sources officielles au royaume, l’Arabie saoudite avait déclaré en 2014, que «le groupe des frères musulmans ainsi que tous ceux qui les soutiennent ou sympathisent avec lui» ont été classés dans une liste qui regroupait 9 groupes reconnus comme « organisations terroristes dangereuses ».

L’attaque du ministre saoudien au groupe égyptien coïncide avec le plan de l’administration du président américain Donald Trump qui envisage de le classer comme «organisation terroriste étrangère» en concordance avec les chefs d’états arabes de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de l’Égypte qui mènent une attaque féroce contre le groupe depuis des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...