21.4 C
New York
jeudi, mai 30, 2024

Buy now

spot_img

L’armée israélienne utilise les animaux pour développer des armes

L’armée israélienne a secrètement mené des centaines d’expériences de développement d’armes sur des animaux, a rapporté dimanche le journal israélien Yediot Aharonot.

Environ 1000 expériences ont été menées par le ministère israélien de la Défense sur différents types d’animaux au cours des trois dernières années, a indiqué le quotidien, citant un document de l’association « Let the Animals Live ».

Les données du ministère de la Défense obtenues par l’organisation Let the Animals Live par le biais de la loi sur la liberté de l’information ne se réfèrent qu’aux expériences menées entre 2017 et 2018.

Le ministère de la Défense israélien a déclaré que les données sur les expériences menées au cours de la dernière année et demie « n’avaient pas encore été transmises au ministère de la Santé ».

Selon le document, l’armée israélienne et d’autres services de sécurité ont mené, entre 2017 et 2018, des expériences sur plusieurs animaux, dont 40 chiens, 25 chèvres, 10 moutons, 154 porcs, 25 cochons d’Inde, 160 gros rats des sables (rongeurs de taille moyenne), 10 souris et 186 rats.

Dans certaines de ces expériences, les animaux ont été utilisés pour simuler des incidents maritimes impliquant plusieurs victimes.

Les animaux qui ont été le plus souvent utilisés lors de ces expériences militaires étaient des porcs, en raison de la similitude de leur structure cardiaque et respiratoire avec la structure du cœur et du système respiratoire humain.

Le niveau de souffrance de ces animaux varie, car certains d’entre eux sont tués et d’autres sont blessés lors de ces expériences secrètes, ce qui empêche la transparence autour de leur sort, selon le journal israélien.

« Yediot Aharonot » a souligné que, sous le prétexte du secret-défense, les informations contenues dans son article, que l’association « Let the Animals Live » a obtenus ne sont que partielles et ne répondent pas à de nombreuses questions simples, telles que savoir si les animaux sont morts à la fin des expériences ou sont restés en vie.

Le journal a déclaré qu’il avait posé la question au ministère de la Défense, sans obtenir de réponse claire, ce qui ouvre la porte à de nombreuses spéculations selon lesquelles l’armée israélienne vendrait des animaux à l’étranger pour des tests militaires.

Le quotidien a déclaré que le ministère de la Défense avait utilisé certains animaux durant ces expériences pour tester la réaction de leurs corpss aux effets des explosifs et des impacts d’armes.

Et de citer un ancien officier de l’armée qui travaillait dans la formation médicale déclarant : « Affirmer que l’utilisation de ces animaux est uniquement destiné à une formation de sauvetage dans l’armée israélienne est un écran de fumée et un mensonge ».

« Dans la formation médicale à travers le monde, y compris dans les universités les plus prestigieuses, ils utilisent depuis longtemps des poupées intelligentes », a expliqué l’ancien officier, avant de conclure qu’il y a « d’autres expériences cruelles qui sont menées sur les animaux et sont donc cachées au public ».

L’armée israélienne maintient pour sa part qu’elle n’a recours à des expériences sur les animaux que pour des recherches médicales et sous la supervision de vétérinaires qualifiés.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici