27.9 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

L’armée soudanaise attaque la chaîne al-Jazeera après un reportage sur le transfert des Soudanais vers la Libye

L’armée soudanaise a attaqué la chaîne d’information, al-Jazeera, affirmant vouloir entreprendre des mesures juridiques à son encontre, à l’ombre d’une information qu’elle avait diffusée, et lors de laquelle elle signala que les Émirats arabes unis (EAU) transféraient des Soudanais pour combattre en Libye, aux côtés du général à la retraite Khalifa Haftar.

Jeudi, le porte-parole de l’armée soudanaise, le colonel Amer Mohamad al-Hassan, a lu un communiqué officiel, accusant al-Jazeera de «diffuser de fausses informations, en parlant de l’arrivée d’un avion émirati à Khartoum, à bord duquel un responsable sécuritaire émirati était venu pour emmener des Soudanais en Libye où ils iront combattre au nom de Khalifa Haftar».

Il estima que «de telles informations étaient une diffamation et affectaient l’opinion public locale régionale et internationale, en semant le doute, au niveau de la direction soudanaise et des intentions neutres que le pays aborde envers la crise libyenne».

Al-Hassan expliqua que «l’avion émirati qui avait atterri, au niveau de la base militaire de Khartoum, transportait des aides sanitaires et humanitaires, envoyées par les EAU aux familles soudanaises démunies à l’occasion du mois du Ramadan».

Face à ce qu’il estima être de lourdes accusations, le porte-parole a promis d’entreprendre «toutes les mesures légales, pour garantir les droits du Soudan, direction et peuple, conserver sa souveraineté et juger tous ceux qui oseront promouvoir des rumeurs, pour nuire à la sécurité et à la stabilité du Soudan», sans pour autant préciser la nature des procédures ou la démarche que l’armée envisage à suivre.

Ainsi, al-Hassan a remercié les EAU, au nom du président du Conseil transitionnel, le chef des forces armées soudanaises, Abdel Fatah al-Borhan, saluant «un pays frère, pour son soutien continuel et son attention particulière accordée au peuple soudanais».

Toutefois, il importe de noter que bien que la chaîne n’a pas commenté l’affaire, des centaines de rapports médiatiques internationaux avaient parlé de la présence de mercenaires soudanais au sein des milices de Haftar, et certains avaient même confirmé leurs propos par des preuves.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici