vendredi, février 26, 2021

L’Association des Professionnels Soudanais ne participera au Conseil souverain ni au gouvernement

Courrier arabe

Dans un communiqué officiel, l’Association des Professionnels soudanais (APS) a annoncé ce mercredi qu’elle maintient sa position de ne pas participer à l’autorité intérimaire et exécutive, c’est-à-dire le Conseil souverain et le Conseil des ministres, ajoutant qu’elle compte participer au pouvoir législatif comme étant « un organe indépendant de surveillance ».

Par ailleurs, une déclaration constitutionnelle a été paraphée entre le Conseil militaire de transition et les Forces de Liberté et du Changement (FLC) dimanche passé, en attendant d’être signée définitivement le 17 août en cours.

Cet accord prévoit la composition d’un conseil souverain de 11 membres, 5 militaires et 5 dénommés par les FLC en plus d’un autre membre qui serait accepté par les deux parties. Il a également défini les pouvoirs du Conseil souverain concernant les fonctions législatives ainsi que dans les aspects liés à la sécurité notamment le processus de paix avec les mouvements armés.

En outre, le document constitutionnel signé stipule la composition d’un Conseil de ministres dont le président sera dénommé par les FLC. Ce président à son tour sera chargé de dénommer un pouvoir exécutif de 20 ministres au maximum.

L’accord conclu prévoit également que 67% de l’ensemble du Conseil législatif soit choisi par les Forces de Liberté et du Changement, tandis que 33% choisi en concertation avec le Conseil militaire à partir des partis politiques qui ont participé dans la révolution mais qui ne font pas partie des FLC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos