mercredi, décembre 1, 2021

Le Congrès américain veut réviser l’accord de vente d’armes conclu par Washington avec les Émirats arabes unis

Courrier arabe

Le président du comité des Affaires étrangères, au Congrès américain, a déclaré «avoir l’intention de réviser l’accord de ventes d’armes que Washington a conclu avec les Émirats arabes unis (EAU)», et ce après que l’administration de Joe Biden a décidé de relancer la vente.

Le représentant démocratique, Gregory Weldon Meeks, signala, lors d’un tweet, publié hier mercredi, par le comité des Affaires étrangères «qu’en compagnie d’autres représentants démocrates, étaient inquiétés au sujet de la vente d’armes que l’administration de Joe Biden avait décidé de mener à terme».

«J’ai encore plusieurs questions au sujet des décisions qui seront avancées par l’administration de Biden concernant les opérations proposées par l’administration de Trump, pour transporter des F-35, des drones armés, des munitions et d’autres armes», avait déclaré Meeks.

Il ajouta : «Heureusement, ces ventes n’auront pas lieu prochainement, et ainsi le Congrès aura le temps de réviser les accords et de voir si la vente pourra être conclue ou s’il devra placer des conditions».

Selon l’agence de presse britannique, Reuters, «l’administration de Biden avait informé le Congrès qu’elle comptait relancer les négociations avec les EAU, pour conclure la vente d’armes, dont l’accord est estimé à plus de 23 milliards de dollars».

Certains députés refusent cet accord à l’ombre du rôle joué par les EAU dans la guerre au Yémen, alors que d’autres indiquent que «cet accord risque de nuire aux promesses faites par les États-Unis à Israël, lui garantissant la supériorité militaire dans la région».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos