mercredi, décembre 1, 2021

Le Conseil de l’Etat libyen ne rejoint pas Le Drian concernant la question des mercenaires étrangers

Courrier arabe

Le président du Conseil de l’Etat libyen, Khaled al-Mechri, n’a pas approuvé l’opinion du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, concernant l’expulsion des mercenaires et des troupes étrangères du pays.

Le centre informationnel du bureau du Conseil de l’Etat libyen a signalé que «lors de sa rencontre avec le Drian, à la marge de la cérémonie de la nomination du nouveau président du Niger, al-Mechri affirma qu’il était important que les mercenaires et les troupes étrangères quittent les terres libyennes».

«Le ministre français a estimé que toutes les forces étrangères devaient quitter les terres libyennes simultanément, bien qu’al-Mechri signala que la présence étrangère illégale devait être traitée en premier lieu, avant de passer aux troupes conviées par les autorités légitimes, selon des accords», avait noté le communiqué du centre informationnel.

Il ajouta : «Al-Mechri affirma que la présence étrangère illégale menaçait la sécurité nationale précisant que dans cette optique, il était important de mettre en place un dispositif, en coordination avec le comité mixte des 5+5, chargé de suivre le cessez-le-feu».

Le communiqué indiqua également que «les deux responsables avaient insisté sur l’importance de lancer les élections dans les délais».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos