samedi, novembre 28, 2020

Le conseiller de ben Zayed accusé de transfert d’argent illégal pour la campagne électorale de Trump

Courrier arabe

Le magazine américain «Politico» a indiqué que mardi, le procureur général américain avait accusé 8 personnes, dont l’homme d’affaire libanais «George Nader», le conseiller du prince héritier des Émirats arabes unis, d’être à l’origine de «transfert illégal d’argent», pour soutenir les campagnes des candidats aux élections présidentielles américaines de 2016 «Hilary Clinton» et «Donald Trump».

Le magazine signala, lors d’un rapport détaillé, que «George Nader» était constamment présent lors des entretiens non officiels entre les conseillers du président Trump, et des responsables au Moyen-Orient.

Et nota qu’il avait joué le rôle de médiateur entre les conseillers de Trump et le prince héritier des EAU, ainsi que celui d’Arabie saoudite, en affirmant qu’il avait rencontré Trump en 2016, en compagnie du fondateur de «Black Water» «Eric Prince», et d’un israélien propriétaire d’une compagnie de marketing «Joel Zamel», pour lui proposer ses services.

«Politico» mentionna que Nader, «qui avait nié en juin des accusations qui lui furent lancé pour agressions sexuelle de mineurs, bien qu’il avait avoué sa culpabilité, pour une affaire similaire, en 1991 au sujet de l’importation de produits sexuelles pour enfants» avait visité la Maison-Blanche, à nombreuses reprises en 2017, pour rencontrer le directeur des stratégies de l’administration de Trump à l’époque «Steven Banon».

Il indiqua que le ministère américain de la Justice expliqua que le libanais prenait les dons comme prétexte, pour faire parvenir l’argent aux candidats, et rappela qu’il avait accusé 8 autres personnes, en signalant que «3,5 millions de dollars avaient été transférés illégalement aux États-Unis, durant la période des campagnes électorales».

Le rapport nota également, qu’«Associated Press» révéla l’année passée que la compagnie «Allied Wallet» était suspecté de transactions financières suspectes, pouvant aller jusqu’au blanchiment de l’argent, dans la même période, ouvrant ainsi d’autres horizons pour une enquête plus approfondie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...