jeudi, décembre 3, 2020

« Le dialogue afghan est une opportunité historique importante », affirme l’Émir du Qatar

L’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad al-Thani, a indiqué, dimanche, que les pourparlers afghans pour la paix, qui se tiendront dans la capitale Doha, constituent une opportunité historique importante.

C’est ce qui ressort d’un tweet posté par al-Thani, dans lequel il a souhaité la bienvenue à toutes les délégations qui participent aux pourparlers de paix à Doha.

Il a également souhaité le succès aux efforts des Afghans pour l’instauration de la paix, après des décennies de conflit.

L’Emir du Qatara a ajouté, dans le même contexte, que « ce dialogue représente une opportunité historique tant attendue par le peuple afghan, voulant réaliser l’union nationale, le développement et la prospérité ».

Plus tôt dans la journée, al-Thani avait reçu, dans deux réunions distinctes à Doha, le président du Bureau politique du Mouvement Taliban, le Mollah Abdul Ghani Baradar, et le président du Conseil supérieur de la réconciliation nationale de l’Afghanistan, Abdullah Abdullah.

Les premières négociations directes entre le gouvernement afghan et le Mouvement Taliban avaient démarré, samedi à Doha, dans le but de mettre fin à une guerre qui se poursuit depuis près de deux décennies.

Les deux parties au conflit tentent, à travers les pourparlers, d’aborder les questions épineuses. Cela inclut les conditions d’un cessez-le-feu permanent, les droits des femmes et des minorités et le désarmement de dizaines de milliers de combattants talibans et de milices alliés au gouvernement.

Le 29 février, la capitale qatarie, Doha, a été témoin d’un accord entre les États-Unis et les Talibans qui ouvre la voie, selon un calendrier bien déterminé, à un retrait progressif des États-Unis d’Afghanistan et à un échange de prisonniers.

L’accord prévoyait la libération d’environ 5 000 prisonniers talibans, en échange d’environ 1 000 prisonniers du gouvernement afghan.

Depuis octobre 2001, l’Afghanistan est secoué par une guerre sans précédent lorsqu’une coalition militaire internationale a renversé le régime taliban, pour ses liaisons avec Al-Qaïda, organisation à l’origine des attaques du 11 septembre de la même année, aux États-Unis.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...

Le fonds souverain saoudien négocie un emprunt d’environ 7 milliards de dollars

Le Fond d'Investissement Publique (fonds souverain saoudien) mène des négociations avec un groupe de banques internationales afin d'obtenir un prêt d'une valeur comprise entre...

Israël et le Bahreïn signent un protocole d’accord dans le secteur du tourisme

Israël et le Bahreïn ont signé un protocole d’accord dans le secteur du tourisme dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord...

L’Allemagne livre un navire de guerre sophistiqué à Israël

L'armée israélienne a annoncé, jeudi, qu'elle avait reçu un navire de guerre de classe "Sa'ar VI", le premier d'une flotte de 4 navires qu'Israël avait...