mardi, octobre 26, 2021

Yémen: Le gouvernement salue l’appel de l’envoyé de l’ONU à libérer les détenus par crainte du coronavirus

Le gouvernement yéménite a salué samedi l’appel de Martin Griffiths, l’envoyé spécial des Nations unies au Yémen, qui a demandé d’accélérer la libération des prisonniers en raison de l’épidémie de coronavirus, ou COVID-19.

Le ministre des Affaires étrangères du pays, Mohammed al-Hadhrami, a déclaré dans un communiqué : « Nous saluons l’appel de l’envoyé de l’ONU à libérer tous les prisonniers. C’est ce que le gouvernement a demandé, car c’est une question purement humanitaire ».

Le ministre a ajouté que le gouvernement du Yémen est prêt à échanger des prisonniers contre des rebelles Houthis « s’il y a une intention réelle de la milice rebelle ».

Le mois dernier, les Nations unies avaient annoncé que les parties belligérantes au Yémen avaient accepté de mettre en place un échange de prisonniers à grande échelle.

L’annonce de l’ONU sur l’échange longtemps retardé est intervenue après sept jours de négociations entre les représentants du gouvernement du Yémen et les rebelles Houthis soutenus par l’Iran à Amman, la capitale de la Jordanie.

Le pays arabe appauvri est plongé dans une guerre civile depuis la fin de 2014, quand les Houthis ont envahi une grande partie du pays et se sont emparés de toutes les provinces du nord, et notamment la capitale Sanaa.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos