samedi, octobre 16, 2021

Lavrov à Haftar : « La crise actuelle en Libye ne peut pas être un prétexte pour entreprendre des décisions unilatérales »

La Russie rejette l’autoproclamation du général à la retraite, Khalifa Haftar, comme unique gouverneur en Libye, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Présent en conférence de presse, suite à sa participation à la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays du BRICS, Lavrov a fait savoir que la Russie ne soutient pas la décision unilatérale de Haftar de s’autoproclamer unique chef en Libye.

Pour le chef de la Diplomatie russe, « la crise actuelle dans le processus de résolution en Libye ne peut pas être un prétexte pour entreprendre des décisions unilatérales ».

Dans ce contexte, Lavrov a tenu à exprimer le rejet par la Russie de la décision du chef du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez al-Sarraj, de ne pas dialoguer avec Haftar, ainsi, que son opposition à la démarche unilatérale de ce dernier pour décider du sort du peuple libyen.

Le ministre russe des Affaires étrangères a souligné la nécessité de parvenir à un accord commun entre les parties en conflit en Libye, assurant que son pays poursuivra les pourparlers avec Haftar et al-Sarraj.

Lundi, le général à la retraite Khalifa Haftar a annoncé son retrait de l’accord politique Skhirat, conclu en 2015, et s’est autoproclamé unique chef en Libye. Une démarche rejetée par le Haut Conseil d’État et le Conseil présidentiel du gouvernement d’entente, reconnu par la communauté internationale.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos