dimanche, mai 16, 2021

Le ministre saoudien des Affaires étrangères entame sa première visite à Doha après l’accord de réconciliation

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Faissal Ben Farhan a effectué, lundi, une visite officielle au Qatar. La première du genre depuis l’annonce de la réconciliation du Golfe au début de cette année.

L’agence de presse officielle du Qatar (QNA, Officiel) a déclaré que l’émir du pays, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, a reçu ben Farhan au Diwan émirien, à Doha.

L’agence a ajouté, dans ce sens, que le ministre saoudien a délivré à l’émir du Qatar une lettre autour des « relations fraternelles entre les deux pays, de moyens de les soutenir et de les renforcer, et où les développements régionaux et internationaux les plus importants ont été à l’ordre du jour ».

Plus tard, ben Farhan a rencontré son homologue qatari, Mohammed Ben Abdul Rahman Al Thani, ont rapporté l’agence qatarie et l’agence de presse saoudienne (SPA, Officiel).

L’agence de presse qatarie a déclaré qu’au cours de la réunion, les deux parties ont passé en revue des relations de coopération bilatérales entre les deux pays et le renforcement du Conseil de coopération pour les États arabes du Golfe, en plus des derniers développements dans la région.

Pour sa part, l’agence saoudienne a déclaré que les pourparlers « ont abordé la question des relations bilatérales, des moyens de les renforcer et de les développer dans divers domaines. Une occasion pour rejeter toutes les formes de menaces susceptibles de déstabiliser la sécurité de la région, selon la même source.

Ces discutions ont été l’occasion pour un éventuel échange de points de vues sur les différentes questions régionales et internationales d’intérêt commun ».

Par ailleurs, l’agence n’a pas donné de plus amples détails sur le motif de la visite ou sa durée, cependant, c’est la première du genre depuis l’annonce de la réconciliation du Golfe le 5 janvier.

Conclu dans la ville saoudienne d’Al-Ula, l’accord de réconciliation a mis fin à une profonde crise qui a éclaté en juin 2017, entre le Qatar, l’Arabie saoudite, les Émirats, le Bahreïn et l’Égypte.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos