mardi, août 9, 2022

Le Parti islamique tunisien laisse les options ouvertes sur l’égalité dans l’héritage

Le parti tunisien d’inspiration islamiste Ennahdha a laissé les options ouvertes dimanche quant à sa consigne de vote sur un projet de loi instaurant égalité hommes-femmes dans l’héritage, et défendu « l’égalité » mais également le respect du Coran.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a annoncé mi-août le prochain dépôt au Parlement d’un projet de loi inédit dans le monde arabe pour rendre hommes et femmes égaux en matière d’héritage, un texte qui divise car il déroge à un principe inspiré du Coran.

La loi tunisienne actuelle, qui s’appuie sur le droit islamique, prévoit qu’un homme hérite le double d’une femme du même degré de parenté.

La position d’Ennahdha, principal parti au Parlement et membre de la coalition au pouvoir, sur cette réforme de société est très attendue.

« Nous allons militer pour donner à la femme son droit dans l’héritage parce que la femme continue à subir une injustice en Tunisie », a déclaré dimanche Abdelkarim Harouni, président du Majlis-al-choura, le parlement interne du parti, qui était réuni durant le week-end.

Mais il a assuré que cette réforme devait se faire « dans le cadre de la Constitution », qui prévoit que l’Etat est civil mais protège la religion. « Nous refusons tout projet contraire à la Constitution et aux textes catégoriques du Coran », a-t-il également ajouté, laissant donc le flou sur la position de son parti face à la réforme de l’héritage.

La formation attend de voir le texte exact du projet de loi pour prendre position, a indiqué M. Harouni à l’AFP.

Le projet de loi défendu par le président tunisien prévoit que l’égalité devienne la règle générale, mais que les citoyens désirant y déroger pour des motifs religieux ou autres, puissent le faire par le biais d’un acte devant un notaire.

L’égalité dans l’héritage fait partie d’une série de réformes sociétales proposées par une commission présidentielle chargée de traduire dans la loi l’égalité consacrée par la Constitution de 2014, adoptée dans la foulée de la Révolution ayant mis fin à la dictature.

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Offensive contre Gaza : L’Algérie et la Tunisie dénoncent et l’Égypte veut contenir la situation  

L’offensive israélienne, lancée vendredi 5 août 2022, contre la bande de Gaza a été fortement dénoncée par plusieurs pays du monde. Nombreux ont exigé la...

Tunisie : Manifestations anti-Constitution dispersées au gaz lacrymogène

La police tunisienne a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestations organisée ce samedi à Tunis la capitale, pour refuser le référendum du...

Tunisie / Algérie : réouverture des frontières terrestres

Les autorités tunisiennes et algériennes ont réouvert en ce vendredi 15 juillet les frontières terrestres reliant les deux pays, dans une ambiance qui se...

Tunisie : Le Front du salut met en garde contre «des liquidations politiques»

En Tunisie, le Front du salut national a mis en garde ce lundi, contre une vague de liquidation, menaçant les politiciens du pays, notamment...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here