vendredi, mars 5, 2021

Les tirs de missiles sur l’ambassade américaine sont inacceptables, dit Le PM irakien

Le Premier ministre irakien par intérim Adel Abdul Mahdi a déclaré mardi que les tirs de roquettes sur l’ambassade américaine à Bagdad sont inacceptables et qu’ils nuisent à l’Irak.

« Hier, des roquettes Katioucha ont été tirées sur l’ambassade américaine. C’est pénible et incorrect (…) Qui autorise ces parties à attaquer l’ambassade en Irak ? » a déclaré le bureau de M. Abdul Mahdi dans un communiqué publié après la réunion hebdomadaire du cabinet.

« Cet acte offense l’Irak et est inacceptable quelles que soient leurs intentions », a déclaré M. Abdul Mahdi sans nommer les attaquants.

Tard dans la journée de lundi, un responsable du ministère irakien de l’Intérieur a dit à Xinhua que trois roquettes Katioucha avaient atterri près de l’ambassade américaine, dans la zone verte solidement fortifiée du centre de Bagdad, sans faire de victimes.

La zone verte solidement fortifiée a été fréquemment la cible d’attaques au mortier et à la roquette menées par des rebelles. Cette zone d’environ 10 kilomètres carrés est située sur la rive ouest du Tigre, qui traverse la capitale irakienne.

Jusqu’à présent, aucun groupe n’a revendiqué l’attaque qui a eu lieu après les tensions croissantes entre les États-Unis et l’Iran.

Le 8 janvier, l’Iran a tiré des missiles balistiques sur des bases militaires abritant des troupes américaines dans la province occidentale d’Al-Anbâr, en Irak, et près de la ville d’Erbil, la capitale de la région semi-autonome du Kurdistan.

L’attaque iranienne a eu lieu après qu’un drone américain a attaqué le 3 janvier un convoi à l’aéroport international de Bagdad, tuant Qassem Soleimani, commandant de la force Al-Qods du Corps des Gardiens de la révolution islamique d’Iran, et Abu Mahdi al-Muhandis, chef adjoint des forces paramilitaires irakiennes du Hachd al-Chaabi.

Plus de 5 000 soldats américains ont été déployés en Irak pour soutenir les forces irakiennes dans les combats contre les terroristes de l’État islamique.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos